Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Selenis Leyva (Orange is the New Black) : Son combat pour sa soeur trans

Selenis Leyva (Orange is the New Black) : Son combat pour sa soeur trans
L'actrice new-yorkaise de 40 ans révèle pourquoi la saison 3 de la série carcérale a été si difficile à tourner.

Depuis 2013, Selina Leyva incarne Gloria Mendoza dans la série carcérale Orange is the New Black. Dans la saison 3, disponible depuis le 12 juin sur Netflix, Gloria entre en guerre contre Sophia, une prisonnière trans incarnée par l'actrice trans Laverne Cox. Cet affrontement était plus que difficile pour les deux actrices : la première devant revivre la transphobie dont elle a été victime, la seconde devant incarner cette haine qu'elle a toujours combattue.

J'ai dû dire toutes ces choses et faire tout ce contre quoi je me bats, tous les jours.

Mardi 28 juillet, à l'occasion d'une rencontre organisée par la Television Critics Association, Selina Leyva a révélé que sa soeur était trans et qu'elle se battait chaque jours pour elle. Dans une scène de la saison 3, son personnage dit des horreurs à Gloria. "C'était un peu bizarre de devoir être aussi méchante. J'ai dû dire toutes ces choses et faire tout ce contre quoi je me bats, tous les jours, pour m'assurer que ma soeur ne les vivent pas. Et ça, pour moi, c'était très difficile." L'actrice s'en est donc remise à la créatrice de la série, Jenji Kohan : "Je devais m'assurer que ce que nous allions montrer dans cette scène permettrait d'éduquer les téléspectateurs et en aucun cas n'encouragerait la haine. Et je crois que nous avons réussi." Cette arc narratif de la saison 3 montre tout le mal que peut engendrer l'ignorance. La haine de l'autre. La transphobie comme le racisme. C'est pour cela que Laverne Cox est devenue une porte-parole et même une icône dont le combat pour l'acceptation des personnes trans l'a propulsée en couverture du magazine Time l'année dernière.

De la même manière, Caitlyn Jenner emploie sa célébrité à réveiller les consciences, comme en témoigne son magnifique discours prononcé aux ESPY Awards, en grande partie dédié aux autres. Tout le monde n'a pas sa chance et de nombreuses personnes trans subissent encore des violences. Il y a quelques jours sur son blog, Caitlyn a rendu hommage à deux d'entres elles : "La semaine dernière, deux femmes trans ont été assassinées. Elles s'appelaient India Clarke et K.C. Haggard. Onze femmes trans ont été tuées aux États-Unis ces six derniers mois, la majorité d'entres elles étaient de couleur. J'envoie mes condoléances à ceux qui aimaient Inda, K.C. et toutes les autres victimes. Personne ne devrait être tué simplement pour être trans."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image