Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

''Welcome to New York'', le ''parasite'' du Festival de Cannes 2014

11 photos
Lancer le diaporama

Le sulfureux Welcome to New York et son parfum de scandale continuent de hanter les couloirs du Palais des festivals. Gilles Jacob, président sortant du Festival de Cannes, en a gardé un souvenir amer...

Le 17 mai dernier, alors qu'était projeté en compétition officielle le film Saint Laurent, presque tous les regards étaient tournés vers Gérard Depardieu, Jacqueline Bisset et le réalisateur Abel Ferrara Le trio assurait la promotion de Welcome to New York, dont la sortie avait lieu le même jour sur toutes les plateformes de vidéo à la demande (VOD). Bien que non présent dans la sélection officielle, même hors compétition, Welcome to New York avait fait sa promotion en marge du Festival de Cannes 2014, retournant littéralement la Croisette pour y créer un buzz mémorable et inégalé par les films sélectionnés pour cette 67e édition.

Pour Gilles Jacob, dont il s'agissait de la toute dernière sortie en tant que président du Festival, le buzz autour de Welcome to New York a été vécu comme "une sorte de parasitisme". Interrogé sur RTL, il estime qu'il s'agit là d'"une mauvaise manière par les producteurs de ce film de le mettre en face de films sélectionnés et en compétition et par conséquent prenant une partie des projecteurs sur eux". Il poursuit : "Il peut avoir sa place au marché du film, encore que c'est un film qui ne sortira pas en salles et qui est diffusé directement sur Internet." Sans fard, Gilles Jacob dénonce et pointe du doigt la présence néfaste du film-choc d'Abel Ferrara, qui a pu "nuire à des confrères", ce à quoi l'éminent patron du Festival avoue n'être "pas favorable".

Vincent Maraval, le patron de la société de distribution Wild Bunch, est un spécialiste du buzz cannois. L'an dernier, les premières images de son Welcome to New York avait fait grand bruit sur cette même Croisette où deux ans plus tôt, l'affaire DSK dont s'inspire librement le film d'Abel Ferrara, avait éclaté en même temps que le Festival, l'éclipsant du même coup de l'actualité.

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel