Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire conclue : Pierre-Jean Chalençon craque pour un vendeur de 19 ans

11 photos
Lancer le diaporama
Mardi 4 septembre 2018, la boutique d'"Affaire conclue" rouvrait ses portes pour un nouveau numéro et dévoilait les trouvailles atypiques des vendeurs du jour. Mais au lieu de craquer pour un objet, un acheteur s'est plutôt montré intéressé par le physique d'un participant...

Du lundi au vendredi à 16h20, Sophie Davant anime son émission de brocante Affaire conclue sur France 2. Ce mardi 4 septembre 2018, l'animatrice accueillait de nouveaux vendeurs venus avec l'espoir de se débarrasser d'un objet de valeur (ou pas) contre une jolie somme d'argent. Pourtant, ce jour-là, ce n'est pas l'objet en question qui était convoité mais plutôt son propriétaire.

À lire aussi

Parmi les acquéreurs potentiels et réguliers du programme, on retrouve Pierre-Jean Chalençon, le sosie non officiel du chanteur Michel Polnareff. L'acheteur s'est complètement laissé aller à la vue de Nicolas, 19 ans.

Le jeune homme était venu tenter sa chance en présentant une gravure représentant la mort de Napoléon Ier. Mais le tableau n'a pas suffi pour détourner l'attention de Pierre-Jean Chalençon, subjugué par son physique : "Ah oui, vous êtes bien foutu. (...) Vous faites de la muscu ? Vous avez des tatouages, je vois. Vous êtes pas mal", déclare-t-il après à peine quelques secondes face à Nicolas. Charmé, il a même du mal à arrêter de le complimenter : "Il est superbe, il n'y a rien à dire."

S'il refait un cours d'histoire autour de Napoléon, Pierre-Jean Chalençon n'aura toutefois pas été convaincu par l'objet historique. C'est finalement Alexandra Morel qui l'obtiendra contre 100 euros. Une bonne affaire pour cet étudiant qui espérait en tirer au moins 50 euros.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel