Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Audrey Pulvar, ses adieux au journalisme : "Je n'ai pas de remords..."

12 photos
Lancer le diaporama
La journaliste de CNews tourne une page...

Dimanche 16 juillet, Audrey Pulvar a fait une annonce en direct sur CNews.

En effet, après avoir été élue présidente de la Fondation Nicolas Hulot (désormais appelée Fondation pour la nature et l'homme) le 28 juin dernier, la journaliste de 45 ans a décidé de tourner justement la page du journalisme... et donc de quitter l'antenne de la chaîne d'information du groupe Canal+.

Dans ce contexte, Audrey Pulvar a lancé face caméra peu après 19h ce dimanche : "C'est la fin de ce dernier Dimanche Pulvar et pour moi la fin d'une partie de ma vie professionnelle. Mes nouvelles responsabilités rendent en effet impossibles selon moi la poursuite de ce beau métier de journaliste. Ça a été un honneur de l'exercer pendant vingt-cinq années à votre service, au service du public. Merci à ceux d'entre vous qui m'ont offert leur soutien, leur confiance pendant si longtemps, merci à toutes les équipes, merci à tous les patrons et patronnes - un peu plus rares - de chaînes de télévision, de radio et plus brièvement en presse écrite avec qui j'ai cheminé et appris."

Et celle que l'on peut désormais qualifier d'ex-journaliste de poursuivre, sur un ton plus engagé : "Je n'ai pas de remords, quelques regrets évidemment, beaucoup beaucoup de grands souvenirs (...) Je fais le choix de changer de vie aujourd'hui. Avoir le choix, c'est une chance dans un pays où six millions de personnes voudraient simplement pouvoir travailler. Avoir le choix, c'est une chance dans un pays qui compte des millions de personnes sous le seuil de pauvreté. Je m'en suis rendu compte chaque jour de ces vingt-cinq dernières années. Et c'est parce que je sais à quel point cette possibilité de choix est plus qu'une chance, c'est un privilège, que je saisis cette possibilité aujourd'hui. A bientôt et merci."

Une séquence à retrouver dès à présent dans notre player vidéo !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon