Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Gainsbourg raconte la mort de Serge dans une chanson foudroyante

L'artiste a perdu son père a 19 ans.

Le deuil et la mort occupent une place importante dans Rest, le nouvel album de Charlotte Gainsbourg dont elle a signé, pour la première fois, les textes en français comme en anglais. Trois chansons sont dédiées à sa grande soeur Kate Barry, disparue en décembre 2013, une autre évoque une errance dans un cimetière tandis que Lying with You décrit la "scène, l'image la plus forte" que Charlotte ait eu "à voir et à vivre" : celle de s'être allongée contre le corps de son père Serge qui venait de mourir.

Lyng with You que l'on pourrait traduire par "couchée contre toi" ou "allongée contre de toi" raconte sous un angle inimaginable la douleur de Charlotte en 1991 à la mort de Serge Gainsbourg. Elle avait alors 19 ans et, même si elle aurait "pu ou dû s'y attendre", comme elle le confie dans L'Obs, elle a été "foudroyée". Dans ELLE, dont elle fait la couverture, elle raconte cette chanson : "J'ai voulu parler de cette scène, car c'est l'image la plus forte que j'ai eu à voir et à vivre. Bien sûr j'ai en mémoire plein de souvenirs formidables. Mes parents se sont séparés quand j'avais 9 ans et j'ai donc souvent vu mon père seule jusqu'à 19 ans. C'étaient des moments magiques, inoubliables. Mais justement. Son décès a vraiment été un choc dont j'ai eu beaucoup de mal à me remettre. Et la vraie césure a eu lieu quand je l'ai vu mort. C'est une scène qui a duré plusieurs jours, qui avait quelque chose d'irréel."

Dans Lying with You, Charlotte Gainsbourg chante : "Ta jambe nue sortait du drap/Sans pudeur et de sang-froid/J'étais allongée contre toi. Laisse-moi donc imaginer que j'étais seule à t'aimer/D'un amour pur de fille chérie/Pauvre pantin transi."

Si dans cette interview, Charlotte admet avoir souvent idéalisé son enfance, elle parle de son père avec recul et énormément d'amour : "Cela va sembler très convenu mais mon père était quelqu'un d'exceptionnel, hors du commun, très à part. Bien sûr, il y avait le talent, le génie, que tout le monde connaît. Il y avait aussi tous ses défauts, l'alcool, la cigarette, les excès. Mais c'était une personne qui avait un tel charme, une telle timidité, un tel mal-être aussi, qu'il était très difficile de ne pas l'aimer d'un amour inconditionnel."

Rest de Charlotte Gainsbourg, réalisé avec le producteur électro Sebastian et porté par l'immense single Bloody Valentine, est attendu le 17 novembre.

ELLE, en kiosques le 27 novembre 2017.
ELLE, en kiosques le 27 novembre 2017.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Charlotte Gainsbourg sexy en mini-jupe flashy, l'actrice affiche un corps de rêve
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel