Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Chasseurs d'appart : Le candidat qui réclame 50000 euros s'explique !

Julien Bost en a visiblement gros sur le coeur...

Lundi 4 juillet, La Provence a révélé qu'un agent immobilier, Julien Bost, avait assigné la société de production et M6 auxquelles il réclame 50 000 euros au titre de l'atteinte au droit à l'image. Quelques jours plus tard, le plaignant a choisi de s'expliquer.

À lire aussi

Dans une interview réalisée pour Télé Loisirs, le Marseillais évoque pour commencer les contraintes de tournage. "Au départ, je recevais un ou deux coups de fil par jour, pour faire le point. (...) C'est allé jusqu'à 30 appels par jour. J'ai commencé à réagir : 'Je dois travailler pour compenser les jours de tournage, donc ne me traquez pas ou prenez un autre candidat'", explique-t-il.

L'agent immobilier a tout de même continué mais tout en refusant de se prêter totalement au jeu. Par peur de passer pour un idiot, il aurait par exemple refusé de porter un maillot de bain afin d'accueillir des hypothétiques futurs acheteurs dans une piscine. "On m'a reproché de ne pas être assez incisif avec mes collègues. C'était difficile pour moi d'envisager de leur mettre des bâtons dans les roues. Pendant que je faisais une première visite avec un journaliste, il notait toutes mes remarques et me demandait de les refaire à l'écran. Il me reprochait d'être trop respectueux", ajoute-t-il au sujet de l'équipe qu'il décrit comme "condescendante".

S'il reconnaît s'être braqué et avoir refusé pas mal de demandes de la production, Julien Bost a fini par tout arrêter au bout de quatre jours de tournage au lieu des cinq prévus. Un choix signifié dans une lettre recommandée envoyée à la production. Dans ce courrier, il demandait notamment à visionner les images avant la diffusion. Mais la production, comme il l'indique, n'a pas accéder à sa demande. Considérant que son "image lui avait été volée", Julien Bost a donc porté plainte.

De leur côté, la société de production Studio 89 et la chaîne M6 estiment que "Monsieur Julien Bost a participé activement et en toute connaissance de cause au concours Chasseurs d'appart, qui fait l'objet d'une chronique filmée sur M6" et que ses griefs sont donc "infondés".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Sarah Lopez en interview pour "Purepeople", décembre 2018
Emmanuel Petit confie de ne pas avoir vu sa fille aînée Zoé depuis un an et demi dans "Les terriens du samedi", sur C8, le 9 février 2019.
Vaimalama Chaves (Miss France 2019) répond à l'interview VNR de Purepeopel.com, janvier 2019.
Catherine Ceylac très émue pour la dernière de "Thé ou Café" sur France 2, le 1er décembre 2018.
Lambert Wilson dans "ONPC", samedi 2 février 2019
Tiffany de "Mariés au premier regard" en interview pour "Purepeople" - 22 janvier 2019
Françoise Laborde adresse un message émouvant à sa soeur Catherine dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2, le 12 décembre 2018.
Stéphane Bern évoque sa complicité avec la première dame Brigitte Macron sur le plateau de "C à vous", le 25 février 2019 sur France 5.
Spectacle "Peau d'âne" lors de la réouverture du théâtre Marigny à Paris le 22 novembre 2018.
Martin Solveig demande à Ada Hegerberg si elle sait twerker lors de la cérémonie du Ballon d'or organisée à Grand Palais, à Paris, le 3 décembre 2018.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel