Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christophe Willem perd en justice contre son ancien manager !

Christophe Willem
2 photos
Lancer le diaporama
L'année dernière, alors que Christophe Willem, Nouvelle Star 2006, s'apprêtait à sortir son deuxième opus Caféine, un vent de polémique a glacé ses relations avec la société 19 Entertainement (manager qui gère - entre autres - la carrière du gagnant de l'émission Nouvelle Star depuis juin 2006). Une guerre froide telle que la justice a dû intervenir. Mais, on vient de l'apprendre, il s'agit d'une intervention en défaveur de l'artiste !

Willem Versus Nineteen

Rappelez-vous : l'année dernière, Christophe Willem n'était pas convié sur le plateau de l'émission qui l'a fait connaître pour promouvoir Caféine. Vexé, Willem avait alors expliqué qu'il était en désaccord managérial (et financier) avec son agent représenté par la société Nineteen (associé à la société Fremantle, propriétaire du concept Nouvelle Star). Il expliquait que son manager utilisait des clauses contractuelles abusives dont il souhaitait se défaire pour son deuxième album. Et que c'est en raison de ce désaccord que Willem n'était pas invité sur le plateau.

Nineteen (19) s'était alors défendu dans un communiqué sans nier l'absence d'invitation, mais en précisant que la répartition des revenus avait été renégociée avec Willem et son avocat et que "Si [Christophe Willem] est bien entendu libre de changer de manager, il doit cependant respecter les engagements qu'il a pris à l'égard de notre société et ne pas nous mettre en cause de façon injustifiée alors que nous l'avons accompagné pendant plus de deux ans vers le succès que tout le monde lui connaît".

Willem avait alors rétorqué en parlant chiffres : la société Nineteen prendrait 50% des revenus relatifs à son droit à l'image et avait floué l'artiste avec un de ses avocats aux honoraires exorbitants.

Willem doit 79 000 euros de rémunération

Loin de vouloir se laisser faire, Christophe Willem a intenté un procès à 19 Entertainement à qui il reprochait de l'avoir forcé à signer ce contrat de gestion de carrière. Et, considérant alors le contrat initial comme nul, il demandait à la société britannique, 150 000 euros de dommages et intérêts.
Une audace qui n'a pas porté ses fruits puisque l'AFP précise, dans un jugement rendu le 17 septembre dernier, que le TGI de Paris lui a donné tort, estimant "qu'aucune violence ou erreur n'était venue affecter son consentement". Willem est même condamné à payer à son manager, Nineteen, les 79 000 euros qu'il lui devait et doit respecter le contrat jusqu'à son terme.

Le même contrat pour tout le monde, pourtant...

Le contrat dont il est question a été soumis aux 40 derniers candidats de l'aventure Nouvelle Star en 2006 et stipulait qu'en cas de victoire, l'artiste s'engageait à prendre Nineteen Entertainement comme manager exclusif pour une durée de trois ans et à lui verser une rémunération de 16 % de ses revenus pendant cette période, puis, une commission à taux dégressif pendant une période de cinq ans suivant la fin du contrat.
S'il a effectivement signé le contrat (après avis de son avocat), Willem est finalement revenu sur sa décision au bout de deux ans et a donc refusé de payer 19 Entertainement (les fameux 79 000 euros de rémunération).

Un mail qui porte préjudice à Willem...

Et le tribunal n'a pas été tendre avec la tortue: "Il apparaît que la contrainte mise en avant par lui s'accord mal avec le fait que, alors que cinq documents étaient soumis à sa signature, il n'en a signé que trois, démontrant ainsi qu'il avait eu, à tout le moins, le loisir d'examiner avec lucidité les contrats qui lui étaient soumis".
La troisième chambre civile ajoute aux pièces à convictions, un mail qui ne laisse aucun doute quant au consentement de l'artiste sur sa relation contractuelle avec la société Nineteen : "Comme je te l'ai dit au tél, je te reconfirme bien que j'accepte les conditions du contrat proposé par 19 et avec plaisir !!!". Oui, les preuves écrites par mail sont recevables au tribunal, désormais...
Enfin, le tribunal soulève un point important, relevé par l'AFP : "Le contrat dont il s'agit a été exécuté par le demandeur durant plus de deux années sans que celui-ci, pourtant auréolé de sa victoire et des fortes ventes de disques qui ont suivi, [...] y ait trouvé à redire".

Et voilà que la plainte coïncidait avec la sortie du deuxième album : une façon de gagner plus d'argent sans agent qui lui colle aux basques ?

Heureusement, même si son compte en banque va s'alléger de 79 000 euros et si cette décision le contraint à respecter le contrat qui le lie à 19 Entertainement, Christophe Willem a tout de même un coin de ciel bleu dans sa vie. En effet, il va être juré dans X-Factor qui n'est autre que l'émission qui remplace... Nouvelle Star !

Un joli pied de nez... mais une façon de rester "à sa place" puisque ce télé-crochet (diffusé l'année dernière sur W9 et cette année sur M6) est une production de Fremantle, comme Nouvelle Star ! Fremantle est donc partagé entre son poulain Willem... et Nineteen (société avec laquelle elle est associée !).

C'est d'un compliqué...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp
Bono, Chevalier de la Légion d'Honneur, rock star et artiste peintre à ses heures perdues...
Selena Gomez : séance dédicace avec ses fans déchaînés