Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Claude François, l'héritage : Sa fille cachée, Julie, veut-elle sa part ?

C'est une question légitime à laquelle la femme de 40 ans répond sans faire de mystère.

Début février 2018, Julie Bocquet sort de l'ombre pour raconter son histoire. Cette Belge de 40 ans, mère de deux enfants et criminologue-psychothérapeute, est la fille cachée de Claude François. Sa mère biologique, Fabienne, avait entretenu une relation suivie avec le chanteur deux ans avant sa mort. En raison de son très jeune âge – 15 ans au moment de l'accouchement –, elle d'abord dissimulé sa grossesse avant d'être contrainte par son père à abandonner l'enfant. Cette enfant, Julie Bocquet, s'est depuis confiée longuement à Télé Loisirs. Elle évoque ses retrouvailles avec sa mère biologique, cette parenté difficile à croire et même la question, légitime, de l'héritage.

Une démarche personnelle

En 1998, elle n'a que 20 ans quand Voici raconte une première fois son histoire. Julie Bocquet tente alors de joindre les fils de Claude François, Claude François Junior (49 ans) et Marc François (48 ans) : "J'ai écrit mais je n'ai pas eu de réponse. Je pense qu'ils étaient choqués par les articles et qu'ils voulaient garder une certaine distance", confie Julie dans Télé Loisirs. La sortie en 2012 du biopic Cloclo lui fait un drôle d'effet et lui donne envie d'en savoir plus sur cette parenté exceptionnelle : "J'ai voulu en savoir plus. J'avais des doutes, cela me semblait invraisemblable d'être la fille de Claude François. J'ai obtenu, grâce à Fabienne, des preuves scientifiques. Mais si j'ai entrepris toutes ces démarches, c'était à titre personnel et non pour que tout devienne public."

Les fils de Claude François ont publié la semaine dernière un communiqué de presse très bienveillant à l'égard de Julie Bocquet et sa mère biologique, écrivant notamment : "Nous comprenons parfaitement sa quête d'identité mais il s'agit là d'une histoire qui nous dépasse tous un peu. (...) Il ne nous appartient pas de juger les motivations de Fabienne. Tant cette dernière que Julie nous ont toujours semblé équilibrées, délicates et courtoises dans leurs approches. Nous n'avons jamais ressenti d'intentions déplacées de leur part et comprenons leurs souffrances et les respectons."

Les déclarations de Julie Bocquet à nos confrères de Télé-Loisirs vont en ce sens : "[L'argent] n'a jamais été le propos et je n'ai pas fait ces recherches dans ce but. De toute façon, aux yeux de la loi, je n'ai de lien qu'avec mes parents adoptifs. Je n'ai donc droit à rien de mes parents biologiques." Julie Bocquet explique que ces parents adoptifs sont bouleversés par l'ampleur médiatique que prend cette histoire mais qu'ils comprennent sa quête d'identité. Elle a réussi à nouer des liens avec sa mère biologique et les enfants que cette dernière a eus après elle. On ressent, dans ses paroles, son souhait d'être en contact avec les fils de Cloclo. On a l'impression d'avoir affaire à quelqu'un de compréhensif envers chaque personne impliquée. "Il faut laisser le temps au temps...", dit Julie Bocquet.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Britney, ses deux fils fascinés par la Tour Eiffel
Jennifer Lopez, maman sexy et fashion avec sa fille Emme au défilé Chanel
Victoria Beckham : son anniversaire en famille à Paris !