Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Claude François, père d'une fille cachée, savait : "Un jour, il m'a dit..."

Le chef d'orchestre et ami du chanteur disparu, Slim Pezin, témoigne.

C'est un choc pour les fans de Claude François, pour les personnes qui pensaient tout connaître (ou presque) de la vie intime de l'artiste. Vendredi 2 février 2018, la fille cachée du regretté chanteur, Julie Bocquet, a choisi de s'exprimer dans les médias, à l'aube du 40e anniversaire de la mort de son père.

Née en 1977 à Gand, cette Belge de bientôt 41 ans est la fille de Cloclo et d'une certaine Fabienne DV, qui avait entretenu une "relation suivie" avec le chanteur entre 1976 et 1977. Cette dernière était âgée de 15 ans lorsqu'elle est tombée enceinte et que sa famille a fait le choix de faire adopter le bébé. Aujourd'hui, Julie Bocquet vit en harmonie avec sa famille adoptive, qui lui a tout apporté, et sa mère biologique, avec laquelle elle a renoué le contact il y a vingt ans. Si elle a choisi de s'exprimer, c'est pour être "reconnue symboliquement" et rendre hommage à son père.

Interviewée pour la première fois dans le documentaire Claude François le dernier pharaon, qui sera diffusé le 2 mars prochain sur Paris Première à 20h50, Julie Bocquet a également fait l'objet d'une longue interview dans le journal belge Sud Presse, qui lui consacre sa une. Dans son entretien, cette mère de famille évoque la relation interdite de ses parents biologiques (Claude François était âgé de 37 ans lorsqu'il fréquentait par intermittence Fabienne DV, laquelle a grandi dans une famille très stricte qui a fini par l'éloigner définitivement du chanteur), ses longues années d'adolescence passées à découvrir et à accepter la vérité sur ses racines mais aussi l'aide apportée par l'entourage de Claude François pour lui permettre de reconnaître sa filiation. Il y a quatre ans, elle a ainsi réalisé plusieurs tests ADN qui se sont révélés positifs.

Julie ressemble terriblement à Claude

Si les fils du chanteur, Claude François Junior et Marc François (49 et 48 ans, dont la mère est Isabelle Forêt) sont bien "au courant" de l'existence de cette demi-soeur, qui a "abandonné l'espoir" d'avoir une relation avec eux, le chef d'orchestre et ami de Claude François, Slim Pezin, faisait partie des premières personnes à être informées de la naissance d'une fille cachée. Celui-ci était d'ailleurs présent lorsque Claude François et Fabienne DV se sont rencontrés après un concert à Palavas-les-Flots. Entre eux, ce fut le foudre. "Claude et Fabienne ont eu un très bon contact ensemble. Ils se sont remarqués", a expliqué Slim Pezin à Sud Presse. Selon lui, Claude François savait bien qu'il était le père d'une fille cachée. "Mais après la naissance. Moi je savais. Et un jour, Claude m'a dit : 'T'es au courant ?' J'ai fait le benêt et j'ai répondu : 'Au courant de quoi ?' Il a certainement compris que j'étais au courant et n'a pas insisté. Il me testait pour savoir si je savais", a-t-il ajouté.

Slim Pezin, qui était en relation avec la soeur aînée de Fabienne, Sabine, assure que Claude François était très épris de Fabienne. "Il était content d'aller en Belgique, plus que d'habitude. Il savait qu'il allait la retrouver. Il pensait peut-être à l'avenir et faire sa vie avec. C'est dommage qu'il n'ait pas connu Julie. Il s'en serait occupé, ça c'est sûr. Julie ressemble terriblement à Claude", a-t-il ajouté.

On n'a pas besoin de tests ADN, ça se voit à l'oeil nu !

De son côté, Julie Bocquet affirme qu'elle ignore si son père a réellement été informé de son existence. "Je ne suis pas certaine qu'il ait appris ma naissance. A-t-il tenté de me retrouver ? Il me reste plein de questions sans réponse", déplore-t-elle. Il y a plus de vingt ans, une conversation téléphonique l'avait toutefois réconfortée. "En 1996, sa soeur [Josette François, NDLR] m'avait dit au téléphone : 'Et dire qu'il souhaitait tellement avoir une fille !' (...) Maintenant, je sens qu'il est aussi une part de mon identité et en le respectant, je me respecte aussi. (...) Et puis les amis de mon père qui s'exclamaient : 'On n'a pas besoin de tests ADN, ça se voit à l'oeil nu !' (...) Ce qui me manque, c'est de ne pas avoir de souvenir avec lui, de ne pas l'avoir connu. Je ressens un vide en moi pour toujours. Même si j'ai tout eu du côté de mon père adoptif", a-t-elle conclu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Britney, ses deux fils fascinés par la Tour Eiffel
Katie Holmes au zoo : sa fille Suri fascinée par les otaries
Stallone, papa poule avec ses princesses Sophia et Sistine