Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Déco : La famille qui a mis en vente la maison retapée par Damidot, s'explique !

La semaine dernière, nous vous racontions comment Abdel et Nathalie, un couple de Noisy-le-Sec, avaient décidé de vendre la maison que Valérie Damidot leur avait relookée dans le cadre de l'émission D&Co : une semaine pour tout changer (épisode diffusé mardi 1er février sur M6). Et l'architecte d'intérieur en salopette avait fait les choses bien : cuisine design équipée, des chambres toutes neuves pour leurs cinq enfants, salle de bain aux allures de spa, même Valérie (soeur de Nathalie hébergée par le couple) a vu sa chambre relookée.

Valérie Damidot, se sentant spoliée, réagissait à cette étrange information quelques jours plus tard sur le site du magazine Télé Loisirs : "Je suis un peu dégoûtée. Nous avons tourné cette émission il y a un an, sous la neige, la chaîne a donc décidé de ne la diffuser que maintenant, dans un souci de crédibilité. On ne peut donc s'empêcher de penser que la famille a attendu la diffusion pour mettre en vente sa maison. On s'est fait un peu berner".

La suite du feuilleton, c'est dans le magazine Closer du samedi 12 février qu'on la découvre... Abdel et Nathalie ont, selon l'hebdo people, connu un véritable enfer depuis le tournage de l'émission, il y a un an. Et c'est sur un forum que l'un des enfants de la famille explique ce qu'est leur quotidien désormais : "Une année s'est écoulée avec quatre carreaux cassés, deux voitures rayées - à trois reprises pour l'une, et à cinq pour l'autre -, un vol de voiture, un vol de GPS, et une tentative d'effraction. La maison a été mise en vente à cause d'un ras-le-bol. La mairie de Noisy-le-Sec nous a gentiment signifié que la véranda ne respectait pas le cadastre, alors même que le permis de construction avait été signé", écrit le jeune garçon.

Valérie, la soeur de Nathalie, ajoute qu'ils sont victimes d'un véritable acharnement.

La maison, initialement mise en vente au tarif de 755 000 euros, a finalement été retirée de la vente.

Joachim Ohnona
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel