Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Découvrez Romy Schneider dans son unique scène de nu... inédite et troublante de sensualité !

Alors que le biopic qui lui est consacré se fait terriblement attendre, la magnifique Romy Schneider a fait l'actualité cette année grâce au documentaire L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (voir la bande-annonce ci-dessus), retraçant le tournage chaotique du film maudit et inachevé du brillant cinéaste français.

Présenté lors du dernier festival de Cannes (nous vous avions d'ailleurs proposé une interview exclusive de Bérénice Bejo qui a participé au projet), le documentaire de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea vient de se voir remettre l'Etoile d'Or et le César du meilleur documentaire.

L'histoire ? En 1964, Henri-Georges Clouzot choisit Romy Schneider, 26 ans, et Serge Reggiani, 42 ans, pour être les vedettes de L'Enfer. Un projet énigmatique et insolite, un budget illimité, un film qui devait être un "événement" cinématographique à sa sortie. Mais après seulement trois semaines de tournage, le drame. Le projet est interrompu, et les images que l'on disait "incroyables" ne seront jamais dévoilées.
Ces images, oubliées depuis un demi-siècle, ont été retrouvées et elles sont plus époustouflantes que la légende l'avait prédit.
Elles racontent un film unique, la folie et la jalousie filmées en caméra subjective, l'histoire d'un tournage maudit et celle d'Henri-Georges Clouzot qui avait laissé libre cours à son génie de cinéaste.
Jamais Romy n'a été aussi belle et hypnotique. Jamais un auteur n'aura été aussi proche et fusionnel avec le héros qu'il a inventé.
Serge Bromberg et Ruxandra Medrea réussissent ici une "recomposition" de l'oeuvre disparue, créant un nouveau film qui raconte l'histoire de ce naufrage magnifique et qui permet au projet d'exister enfin.

Un film passionnant et sulfureux, sur lequel Serge Bromberg revient à l'occasion d'une interview accordé au site belge de La Dernière Heure. Extraits.

"Ce qui m'a d'abord surpris, c'est de trouver 185 boîtes de film. Pour seulement trois semaines de tournage, c'est énorme. C'est comme ça que j'ai découvert toutes ses expériences. Mais il n'y avait pas le moindre mot d'explication. Cela a réclamé un travail énorme d'essayer de comprendre ce que Clouzot voulait en faire."

"Il voulait recréer visuellement la jalousie maladive. En ayant recours à toutes les techniques d'avant-garde de son époque."

"On lui a donné un chèque en blanc financièrement. Il n'avait donc plus aucune limite. Il avait perdu sa mère avant le tournage, il faisait peur à toute l'équipe, il n'avait pas de garde-fou. Personne n'a pu canaliser ses aspirations. Mais il a réalisé des choses extraordinaires. Dans son film, l'imaginaire est en couleur et la réalité en noir et blanc. Or, Romy Schneider, qui avait pourtant fait écrire dans son contrat qu'elle refusait la nudité, apparaît nue sur les rails en noir et blanc (voir la vidéo ci-dessus, ndlr). Alors que ce n'est pas mentionné dans le scénario. C'est un des merveilleux mystères de ce film."

Vous pourrez découvrir ou revoir ce formidable documentaire dans quelques jours grâce à sa sortie DVD, chez MK2 Vidéo, attendue pour le 17 mars.

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel