Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Eden Hazard : En plein match, il frappe le jeune fils d'un boss de Swansea

8 photos
Lancer le diaporama

Depuis son transfert de Lille à Chelsea cet été, pour 40 millions d'euros, Eden Hazard est considéré comme une des futures grandes stars de la Premier League. Après une première partie de saison plutôt réussie, le jeune attaquant belge pourrait malheureusement ne plus fouler de sitôt les pelouses anglaises...

Hier, jeudi 23 janvier, lors de la demi-finale retour de la Coupe de la Ligue contre Swansea (0-0), Eden Hazard s'est en effet rendu coupable d'un geste qui pourrait lui coûter cher. A la 80e minute de jeu, alors que le ballon file en sortie de but, l'attaquant souhaite récupérer au plus vite le ballon, les Blues ayant alors dix minutes pour rattraper les deux buts de retard encaissés lors du match aller. Mais le jeune ramasseur de balles, qui souhaite voir qualifier son équipe de Swansea, se couche sur le ballon pour le mettre hors de portée d'Eden Hazard. Ce dernier s'emporte et donne un violent coup de pied dans le ballon, touchant au passage le garçon. Un geste choquant pour lequel le chouchou de Zinédine Zidane est immédiatement expulsé par l'arbitre, tandis que le ramasseur de balles se tord de douleur, en rajoutant quelque peu au passage.

Depuis hier soir, le geste polémique d'Eden Hazar a provoqué un véritable émoi au sein du foot anglais et a beaucoup choqué sur les réseaux sociaux. Chelsea a donc tout de suite tenté de défendre son attaquant via son compte Twitter, mais de façon d'abord maladroite : "Le football est-il devenu fou ? Hazard est exclu pour avoir donné un coup de pied dans le ballon sous un ramasseur qui tentait de le bloquer au lieu de le rendre." Un tweet rapidement effacé et pour lequel le club londonien s'est excusé.

Des excuses également effectuées par Eden Hazard, sur ChelseaTV. Selon le club, celui qui est également papa d'un petit Yannis aurait rencontré le jeune garçon pour s'excuser, et ce dernier aurait été invité dans les vestiaires du club. De son côté, le coach des Blues Rafa Benitez a précisé qu'Eden Hazard et le jeune garçon s'étaient excusés "mutuellement" et que l'affaire serait désormais traitée en interne, en attendant la décision de la fédération anglaise.

Malgré ce mea culpa, l'incident est pris très au sérieux en Angleterre. La police de Swansea a ainsi ouvert une enquête mercredi et a interrogé le garçon de 17 ans ainsi que son père, qui, selon les médias anglais, n'ont pas souhaité porter plainte. Eden Hazard devrait à son tour être entendu : "La police de Galles du Sud a pris connaissance de l'incident impliquant un ramasseur de balles au Liberty Stadium mercredi. Nous mettons tout en place pour interroger Hazard. Nous prenons cette affaire très au sérieux", a assuré Josh Jones, le chef de la police locale.

Dans cette affaire, Charlie Morgan, le ramasseur de balles, n'est pourtant pas totalement innocent. Le jeune garçon avait annoncé sur Twitter qu'il faisait son dernier match et avait prémédité son geste : "Le roi des ramasseurs de balles est de retour #gâcheur de temps." Nul doute qu'il est également un supporter de Swansea, l'équipe qui affrontait Chelsea ce soir-là, puisque son père Martin Morgan est un des actionnaires du club, classé 32e plus grande fortune du pays de Galles.

Même si le comportement de Charlie Morgan n'est pas irréprochable, cela ne semble pas suffisant pour excuser Eden Hazard auprès de la fédération anglaise. S'il devrait s'en sortir avec une punition plus clémente, on se souvient qu'en 1995, pour son fameux coup de pied sur un supporter, Eric Cantona avait été suspendu durant neuf mois.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel