Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emma Watson : Héroïne pour un ''Noé'' kitsch, avant la ''Regression''

Quelques jours après avoir réussi à placer un spot publicitaire pendant le Super Bowl, la Paramount a fait couler un peu d'encre loin des frontières américaines d'où le film Noé est originaire. Ainsi, a-t-on appris que le long métrage très attendu de Darren Aronofsky (Requiem for a Dream, Black Swan) allait être proposé au public français dans sa version 2D, et non en relief – voire en IMAX pour 32 pays – comme il a été vendu dans d'autres contrées Les spectateurs, qui pourront découvrir le film inspiré de l'épisode biblique le 9 avril prochain dans les salles, ont apparemment une autre manière de regarder le cinéma, ce qui a poussé Paramount à ne le distribuer qu'en 2D. La major pense que "ces pays seront réceptifs à la combinaison entre un réalisateur, un casting et une histoire de cette qualité". Pas besoin donc de les ennuyer avec une pointe de spectaculaire supplémentaire. D'autant que la conversion 3D n'a coûté que 10 millions de dollars, vite rentabilisés donc sur des territoires secondaires.

Par ailleurs, l'affiche français de Noé a été dévoilée dans la foulée. Sauf que le résultat nous offre une dimension épique bien différente, et beaucoup plus kitsch, que l'affiche américaine où Russell Crowe, dans la peau du protecteur aux visions Noé, pose de dos face à l'apocalypse approchant. Pour le public français, il a fallu contenter tout le monde, et surtout renforcer la dimension familiale de Noé, qui n'apparaissait pas – ou n'était pas évidente – jusqu'ici. Sur la même affiche posent donc Noé en meneur, imposant, suivi de sa femme (Jennifer Connelly) et ses deux enfants, que joue une Emma Watson héroïne inquiète, et Logan Lerman (son partenaire dans Le Monde de Charlie), pensif le regard rivé sur une sorte de hache.

Pour Emma Watson, que l'on aperçoit également dans la bande-annonce et le spot Super Bowl, l'actu est riche. Alors qu'elle se prépare à entrer dans une période de promo pour Noé, la jolie Britannique a signé sur un nouveau projet, alléchant soit dit en passant, puisqu'elle sera à l'affiche du prochain thriller d'Alejandro Amenabar (Les Autres, Mar Adentro), Regression, avec Ethan Hawke pour partenaire. Le film, qui n'a pas encore d'intrigue, promet de "jouer avec nos peurs primales les plus profondes". Quand on vous dit que c'est alléchant...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel