Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Felipe et Letizia d'Espagne partagent le deuil espagnol et honorent Manuel Fraga

Letizia et Felipe d'Espagne honoraient le 23 janvier 2012 à la cathédrale Santa Maria de la Almudena de Madrid la mémoire de Manuel Fraga Iribarne,  décédé le 15 janvier, en présence notamment de sa veuve, Carmen Fraga, et du Premier ministre Mariano Rajoy, venu avec sa femme.
19 photos
Lancer le diaporama
Letizia et Felipe d'Espagne honoraient le 23 janvier 2012 à la cathédrale Santa Maria de la Almudena de Madrid la mémoire de Manuel Fraga Iribarne, décédé le 15 janvier, en présence notamment de sa veuve, Carmen Fraga, et du Premier ministre Mariano Rajoy, venu avec sa femme.

Alors que le roi Juan Carlos et son fils le prince Felipe, assisté de son épouse Letizia, mettaient l'accent sur l'importance du dynamisme du secteur touristique espagnol pour l'année qui débute, l'Espagne pleure une personnalité qui contribua grandement, dans les années 1960, à faire entrer le tourisme ibérique dans l'ère moderne et à en faire un moteur de l'économie nationale.

Homme politique aussi adulé pour ses actions que controversé pour son tempérament musclé et ses paradoxes (par exemple, son admiration pour le général Franco, sous la dictature duquel il commença sa carrière, ne l'empêcha pas d'atténuer la censure imposée par le régime), l'ex-sénateur Manuel Fraga Iribarne, ancien ministre, héros de la Galice et corédacteur de la constitution espagnole, est décédé le 15 janvier 2012 à l'âge de 89 ans, des suites d'une insuffisance respiratoire.

Inhumé mardi dernier (17 janvier) à Perbes, près de La Corogne (littoral nord-est), à l'occasion d'une cérémonie dans la plus stricte intimité à laquelle assistait l'ancien Premier ministre Jose Maria Aznar, Manuel Fraga Iribarne recevait samedi un vibrant hommage public en la grandiose cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, fameuse cité de pélerinage de sa Galice natale, région qu'il servit avec passion (développant particulièrement le tourisme, les infrastructures...), dont il fut président du conseil général de 1990 à 2005, et où il a été honoré en héros. L'archevêque Julian Barrio, dans son oraison funèbre, a salué un défenseur "des grandes valeurs de la civilisation occidentale en Europe", allusion directe au rôle important que cette figure joua dans la transition de l'Espagne de la dictature vers la démocratie, en 1977 et les années suivantes. Parmi les centaines de personnes présentes, le nouveau Premier ministre conservateur Mariano Rajoy, natif de Galice comme Franco et Fraga Iribarne, accessoirement son successeur en tant que chef de file du Parti Populaire (PP) qu'Iribarne fonda en 1976 sous le nom d'Alianza Popular (l'AP, qu'il présida jusqu'en 1986 puis refonda en 1989 sous le nom Partido Popular - PP -, devint un acteur majeur du paysage politique, second parti du pays et principale force d'opposition au gouvernement socialiste dans les années 1980, revenu au pouvoir en novembre 2011), et des figures politiques du parti s'étaient déplacés pour honorer la mémoire de celui qui fut le dernier survivant du régime franquiste. A l'occasion de ce service funéraire, une rétrospective a été diffusée sur les écrans géants, dans laquelle on pouvait notamment revoir un de ses illustres faits d'armes, lorsqu'il avait piqué une tête dans la Méditerranée en mars 1966 avec l'ambassadeur américain Angier Biddle Duke pour dissiper les craintes d'une pollution nucléaire nées de la présence de deux bombes atomiques américaines, suite au crash d'un bombardier B-52 en janvier 1966 au large du village de pêcheurs de Palomares.

Lundi soir, 23 janvier 2012, un nouvel hommage lui a été rendu, à Madrid cette fois, sous l'égide du prince Felipe, héritier du trône d'Espagne représentant la famille royale, et de son épouse Letizia, de noir vêtue comme il se devait. C'est en la cathédrale madrilène Santa María la Real de La Almudena que cette ultime messe de funérailles a eu lieu.

Manuel Fraga Iribarne avait débuté sa carrière politique sous Franco à la fin des années 1940, et était devenu ministre de l'Information (et de la censure, donc) et du Tourisme de 1962 à 1969. Deux domaines qu'il a bénéfiquement marqués de son action.

Brièvement ambassadeur de l'Espagne à Londres (de 1973 à la mort de Franco en 1975), puis ministre de l'Intérieur nommé en 1976 sous le gouvernement de Carlos Arias Navarro, le premier sous le règne de Juan Carlos Ier d'Espagne, Manuel Fraga Iribarne, en dépit d'un autoritarisme initial qui heurta la population (répression des manifestations dans les rues, dont les affrontements de l'église Saint-François d'Assise qui firent cinq morts et une centaine de blessés en mars 1976), s'imposa comme un acteur de la libéralisation du régime et de la modernisation du pays, participant à la rédaction de la constitution qui posa en 1977 les bases de la démocratie et de la monarchie parlementaire espagnoles. Depuis 2008, il se consacrait à son siège de sénateur, qu'il abandonna en septembre 2011, se sentant décliner.

G.J.

Guillaume Canet et le rêve américain : l'acteur et réalisateur français tourne à New-York !
Kim Kardashian : En transparence au bras de Kanye West pour le défilé Givenchy
Jade Foret et Arnaud Lagardère très complices pour le défilé Chanel
Jason Statham et Rosie Huntington-Whiteley amoureux à Paris
Taylor Lautner, raide dingue de sa chérie Marie Avgeropoulos
Jean-Paul Belmondo honoré à Cannes avec sa Barbara
Marion Cotillard sexy pour la première de Blood Ties à Paris sous les yeux de Guillaume Canet
Reese Witherspoon (presque) incognito avec son chéri dans les rues de Paris
Julie Gayet : une actrice à l'élégance so frenchy
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel