Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Frédérick Bousquet, gros coup de gueule contre la Laure Manaudou-mania

La fête a viré, un peu, au règlement de comptes. La fine fleur de la natation tricolore était rassemblée samedi soir à Marseille pour célébrer le 90e anniversaire du CNM (Cercle des Nageurs de Marseille) et son bassin rénové en présence de son président, Francis Luyce.

Après les Mondiaux, un mois de vacances puis un stage collectif à Val d'Isère, ce meeting (Aquatic Show) sans enjeu et spectaculaire disputé dans le noir et sur fond de musique, était l'occasion idéale pour les Marseillais (Bousquet, Lacourt, Meynard, Gilot...) de lancer la saison en accueillant les voisins de l'Olympic Nice Natation (Agnel, Muffat...), dans une ambiance familiale, à quelque encâblures des choses très sérieuses (les championnats de France de mars 2012 à Dunkerque qualificatifs pour les JO de Londres).

Tout le monde a pris du plaisir, les chronos n'ont pas été affolés et les hiérarchies sur les distances sont relativement symboliques, mais il y a eu un couac. Annoncée présente à ce rendez-vous, son dernier en France avant de retourner aux Etats-Unis où elle prendra part aux championnats nationaux, Laure Manaudou a reçu l'accueil attendu, d'une ferveur exceptionnelle. Ça, c'est le bon côté. Le mauvais côté, c'est que la Manaudoumania, qui a déjà le don d'énerver logiquement l'actuelle chef de file Camille Muffat, commence à taper très fort sur les nerfs de Frédérick Bousquet.

"Ca me gonfle vraiment, à un moment donné, qu'on me parle de Laure. Un petit break, ça serait sympa."

Si, jusqu'à maintenant, le chéri de Laure Manaudou et père de leur petite Manon jouait le jeu de bonne grâce, s'autorisant même à taquiner la presse ("Laure Manaudou ? C'est vrai ? C'est pas vrai !", avait-il plaisamment ironisé, interrogé sur l'officialisation du retour de sa bein-aimée à la compétition au mois de juin), la patience est épuisée, le ton agacé. L'Equipe rapporte sa réponse irritée à une énième question sur Laure, samedi soir : "Ca me gonfle vraiment, à un moment donné, qu'on me parle de Laure. Vous avez eu tout ce que vous vouliez au niveau commentaires, l'avant, le pendant et l'après. Si ça doit continuer comme ça pendant les 12 prochains mois, je préfère vous rendre mon bonnet et mes lunettes et aller passer à autre chose. A un moment donné, ça devient difficile de devoir parler pour quelqu'un, de devoir commenter ses moindres faits et gestes. Pour moi, c'est difficile, mais pour elle, c'est encore plus dur. Un petit break, ça serait sympa. Vous savez tous qu'elle est revenue, vous savez tous qu'elle sourit, qu'elle prend du plaisir. La suite, Dieu seul le sait." C'est sain, clair et courtois. Du Fred dans le texte. Lui-même doit bien se douter que cette mise au point n'endiguera pas le phénomène, mais elle aura peut-être le mérite de lui éviter quelques questions superflus lors de ses prochains rendez-vous avec la presse.

Cet épisode mis à part, le Catalan a, comme les autres, bien profité de l'événement : "Je me suis senti comme chez moi. On a nagé devant notre famille, des gens que l'on voit au quotidien, qui sont membres du Cercle. Il y a un vrai esprit d'équipe autour des nageurs et des poloïstes [l'équipe de water-polo de Marseille, championne de France, vient de se qualifier pour le deuxième tour de l'Euroligue, NDLR]. La saison est lancée." Laure Manaudou, elle, a été particulièrement ovationnée et a continué de prendre du plaisir, son leitmotiv depuis son retour : "Pour moi, ce n'est pas une vraie compétition. On est là pour faire plaisir au public, venu nombreux [2000 personnes, salle comble, NDLR]. C'est bien de profiter d'une compétition à la maison, de nager avec d'autres nageurs de Marseille et de Nice. Cela fait trois ans que je suis là et c'est la première fois que je participe à un anniversaire comme ça." Un retour qu'elle ne voit d'ailleurs pas comme un "second départ", mais comme une reprise après une pause. Et elle a insisté sur l'aspect très relatif des chronos, elle qui s'est imposée sur 50 dos, a fait 3e (mais première Française) sur 50m nage libre et 6e sur 100m nage libre.

Seule (autre) ombre au tableau dans le clan Manaudou : l'absence de Florent Manaudou, sérieusement blessé. C'est son beau-frère et adversaire sur 50m papillon Frédérick Bousquet qui a donné de ses nouvelles : "Il a une double tendinite au tendon d'Achille, et en plus une autre tendinite à l'épaule. Il ne peut rien faire dans le haut et dans le bas du corps. Pour le moment, il est au repos et en rééducation."

La fête de famille achevée, Fred et Laure, après un détour par Quiberon pour un stage "thalasso-commando" avec le CNM, vont regagner les Etats-Unis et se remettre sérieusement à l'entraînement. Les choses sérieuses commencent...

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Benjamin Castaldi révèle avoir eu une grosse dispute avec sa femme - "Touche pas à mon poste", 17 octobre 2018
Jade Leboeuf et son père Franck Leboeuf à Disneyland, le week-end du 6 et 7 octobre 2018.
Extrait de l'émission Je t'aime, etc. sur France 2 le 22 janvier 2019
Estelle Denis et ses chroniqueurs dans L'Equipe d'Estelle le 9 janvier 2019, faisant leurs pronostics sur PSG-Guingamp en Coupe de la Ligue.
Laury Thilleman révèle comment elle a séduit son chéri Juan sur le plateau des "Terriens du samedi", le 1er décembre 2018 sur C8.
Interview de Marie-Claude Pietragalla et Julien Julien Derouault pour Purepeople.com. Janvier 2019.
Laeticia et Johnny Hallyday - Une histoire d'amour - 2018
Lital dans le documentaire Dans les yeux d'Amir, sur TFX, le 21 août 2018
Charles Aznavour - Ulla Thorsell, la femme de sa vie.
Melania Trump à la Maison Blanche, par Purepeople - 2018.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel