Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

George de Cambridge : Kensington, Elizabeth II, Bucklebury, les débuts de bébé

Le prince William, Kate Middleton et leur fils George de Cambridge quittent Kensington Palace le 24 juillet 2013 pour se rendre chez les Middleton à Bucklebury.
29 photos
Lancer le diaporama
Le prince William, Kate Middleton et leur fils George de Cambridge quittent Kensington Palace le 24 juillet 2013 pour se rendre chez les Middleton à Bucklebury.

En route pour l'histoire ! A peine plus de 36 heures après avoir vu le jour, accueilli dans le monde à 17h24 (heure française) lundi 22 juillet 2013 par les mains expertes du docteur Marcus Setchell, le prince George de Cambridge enchaînait mercredi les kilomètres et les rencontres.

Après une première nuit en famille au palais de Kensington, le prince William et Kate Middleton n'ont pas tardé à quitter Londres avec leur progéniture. Un bébé qui "fait son poids" (3,8 kilos) et "a du coffre", selon les confidences à la fois fières et comiques de son papa lors de la présentation de l'enfant devant la maternité, mardi soir, 31 ans après que lui-même soit passé par là dans les bras de Charles et Diana. A ce moment-là, la reine Elizabeth II n'avait pas encore eu l'occasion de faire connaissance avec son troisième arrière-petit-enfant, futur roi d'Angleterre en puissance, contrairement aux grands-parents du nourrisson - Michael et Carole Middleton avaient été les premiers visiteurs à l'aile Lindo de l'hôpital St Mary, mardi après-midi, suivis de près par le prince Charles et Camilla Parker Bowles, passés en coupe de vent entre deux engagements officiels dans le Yokshire et le Pays de Galles.

Et tandis que le prince William s'affairait avec soin à installer le siège auto (il s'était entraîné au préalable, a indiqué le palais) à l'arrière de son Range Rover pour emmener son fils à la maison, à Kensington, où la famille doit s'installer bientôt (octobre au plus tard) dans le cossu appartement 1A dont feue la princesse Margaret fut locataire, la reine Elizabeth II, qui donnait une réception (à laquelle assistaient le comte et la comtesse de Wessex ainsi que les princesses Beatrice et Eugenie d'York), commençait à piaffer d'impatience de découvrir le royal baby, après avoir tant souhaité que sa naissance tardive ne se téléscope pas avec ses vacances à Balmoral. Pippa Middleton, elle, avait pris les devant en attendant mardi soir à Kensington avec son boyfriend Nico Jackson le retour de sa soeur, son beau-frère et son neveu. Selon certaines sources, il se peut que le prince Harry, venu spécialement de sa base de Wattisham dans le Suffolk, et James Middleton aient également compté au sein du comité d'accueil.

Mais dès le lendemain, la monarque faisait sur la route du début de ses vacances un crochet par Kensington, arrivant en voiture mercredi peu après 11 heures pour un moment émouvant et historique : sa rencontre avec le prince George de Cambridge, la première en 120 ans entre un monarque en fonction et celui qui sera le troisième à lui succéder (la dernière du genre, rappelle l'AFP, réunissait en 1894 la reine Victoria et son arrière-petit-fils, le futur Edward VIII). Alors qu'elle confiait la veille, au cours de sa réception, être "aux anges", Elizabeth II, qui s'est déplacée sans son époux le duc d'Edimbourg toujours en convalescence à Windsor depuis son opération à l'abdomen, n'est toutefois restée qu'une demi-heure auprès des jeunes parents et du bébé. Suffisant toutefois pour valider avec eux les prénoms de l'enfant - George Alexander Louis - que le public apprendrait en fin de journée par voie de communiqué, alors que la petite tribu Cambridge serait déjà arrivée à Bucklebury, chez les Middleton.

En début d'après-midi, le Land Rover de la famille a en effet quitté Kensington Palace, où William et Harry ont grandi, pour le Berkshire, où le trio doit passer au moins quelques jours chez les grands-parents Middleton, dans la nouvelle maison très confortable (un manoir de style georgien d'une valeur de près de 6 millions d'euros, avec court de tennis et piscine) discrètement acquise l'an dernier par les parents de la duchesse de Cambridge à Bucklebury, le village où Kate, Pippa et James ont grandi. Et où la sécurité a été considérablement accru dernièrement. Cette fois, Wiliam, à nouveau en chemise bleu clair, n'était pas au volant mais à la place du passager, et Kate, en robe à fleurs, à l'arrière avec bébé. Les jeunes parents ont salué avec de larges sourires les admirateurs présents aux abords de la propiété royale, qui ont assisté à leur départ.

Le prince William a pris le congé paternité (deux semaines) auquel il a droit (mais pas l'allocation qui va avec, a priori) et compte en profiter au maximum avant de retourner à la base de RAF Valley sur l'île d'Anglesey, au nord du Pays de Galles, et d'être réaffecté à Londres : le duc et la duchesse de Cambridge comptent "faire plus ample connaissance avec leur fils, en privé et dans le calme", ont annoncé leurs services. Kate Middleton, elle, pourrait rester plusieurs semaines dans la campagne du Berkshire, à une heure de route à l'ouest de Londres, là où elle avait notamment passé la dernière semaine de sa grossesse. A moins que le couple se partage entre Bucklebury, où des conditions de sécurité particulières ont été aménagées, et Balmoral, avant de préparer le baptême du prince George, vraisemblablement en septembre à Buckingham.

Les jeunes parents, qui ont embauché une ancienne employée d'Elizabeth II, Antonella Fresolone, comme gouvernante à Kensington, n'ont pas l'intention de recourir aux services d'une nounou, étant décidés à ne pas déléguer l'éducation de leur bambin, mais aussi à mettre à contribution les grands-parents. Carole Middleton, qui s'est rendue à la maternité dès que possible, est prête : elle arborait d'ailleurs un air béat en ressortant de l'hôpital, confiant "ça revient naturellement" à un journaliste qui lui demandait ses impressions après le premier câlin à son petit-fils.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Paul dans "Les 12 Coups de midi", le 23 mai 2019, sur TF1
Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Tressia et Vincent de "Moundir et les apprentis aventuriers 4" en interview pour "Purepeople", le 7 mai 2019
Exclu - Amel Bent répond à l'interview VNR pour Purepeople.com. Mai 2019
Sarah Lopez et Jonathan de "Moundir 4" en interview pour "Purepeople", le 7 mai 2019
Maeva se confie sur son couple avec Marvin à "Purepeople", lors de la conférence de presse de "Moundir et les apprentis aventuriers 4", le 7 mai 2019
Moundir se confie sur la deuxième grossesse de sa femme Inès à "Purepeople", le 7 mai 2019
Julien Bert parle de sa condamnation dans "Crimes et faits divers", le 14 mai 2019, sur NRJ12
Tressia révèle avoir été hospitalisée lors du tournage de "Moundir et les apprentis aventuriers 4" - "Purepeople", 7 mai 2019
Exclu - Chimène Badi répond à l'interview "La Liste", de Purepeople.com. Mai 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel