Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Grammy Awards 2017 : Beyoncé, déesse enceinte et dénudée avec Blue Ivy

26 photos
Lancer le diaporama
Beyoncé lors de la 59e cérémonie des Grammy Awards, au Staples Center de Los Angeles le 12 février 2017.
Sa grossesse au coeur de son impressionnante prestation.

Cette apparition de Beyoncé était tout particulièrement attendue, la première depuis l'annonce surprise de sa grossesse le 1er février dernier. Enceinte de jumeaux, la super star américaine de 35 ans n'a peut-être pas rencontré le succès escompté lors de la 59e cérémonie des Grammy Awards – largement dominée par Adele – mais elle a marqué les esprits en livrant un show incroyable à la hauteur de sa réputation.

À lire aussi

Occupant la scène du Staples Center durant près de dix minutes, Beyoncé a proposé des images tournées avant le grand soir. Particulièrement dénudée, la femme de Jay Z poursuit sur sa lancée en exposant son ventre rond dont elle est si fière et qu'elle n'espérait plus. Trois générations étaient représentées puisque sa maman, Tina Knowles, et sa fille de 5 ans, Blue Ivy, sont apparues en doré sur les écrans géants des Grammy Awards.

Transformée en déesse époustouflante, Queen B. a interprété deux titres de son dernier album Lemonade, qui n'ont pas fait l'objet de singles : Love Drought et Sandcastles. Transformée en déesse, la future maman a intrigué autant qu'elle a impressionné durant son show très esthétique entamé avec la lecture d'un poème sur la maternité de Warsan Shire, intitulé Accountability, qu'elle avait déjà utilisé pour accompagner son film Lemonade. Ses fans ont ainsi vu en Beyoncé une reproduction vivante d'Oshun, la déesse africaine de l'amour, de la fertilité et de l'eau, tandis que d'autres ont relevé des références à la Vierge Marie.

Grande perdante de la soirée

Figurant parmi les grandes favorites avec neuf nominations, Beyoncé n'a rien pu faire contre la suprématie d'Adele. La future maman est, malgré tout, repartie avec deux trophées, celui de meilleur album urbain contemporain pour Lemonade et celui de meilleure vidéo musicale pour Formation. Malgré la déception, Beyoncé est apparue avec le sourire dans la press room, toujours très sexy dans une robe rouge en sexy signée Peter Dundas, particulièrement décolletée, qui épousait son ventre rond, associée à un imposant collier de diamants.

Lors de la soirée des Grammy Awards – où elle s'est rendue accompagnée de son mari Jay Z –, Beyoncé a retrouvé sa maman et sa petite soeur Solange, également vêtue de rouge et déjà bienveillante. La chanteuse de 30 ans a partagé une photo des coulisses des Grammy Awards sur sa page Instagram, tendre cliché sur lequel on la découvre posant délicatement la main sur le ventre de sa soeur.

Adele généreuse

Si Adele est entrée dans l'histoire des Grammy Awards hier soir en remportant cinq trophées, la sublime voix britannique s'est montrée particulièrement touchante envers Beyoncé. En plus de lui avoir témoigné son immense admiration lors de l'un de ses discours de remerciements, elle a également cassé l'un de ses trophées, pour lui en offrir la moitié. Adele estime en effet que Queen B. méritait tout autant qu'elle le trophée d'album de l'année pour Lemonade.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel