Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Harry Styles en rockstar à l'AccorHotels Arena devant sa chérie Camille Rowe

Le jeune Anglais a assuré le show à Bercy, sous les yeux de son amoureuse française.

Premier échappé des One Direction, Harry Styles est aussi celui qui a rencontré le plus vif succès depuis la séparation du célèbre boysband britannique. Après avoir sorti son premier album solo éponyme fin 2017, le chanteur anglais de 24 ans s'est lancé dans une grande tournée européenne qui avait débuté à Bâle (Suisse) avant de se poursuivre à Paris, du côté de l'AccorHotels Arena. Face à près de 15 000 fans, le jeune artiste a enflammé la salle parisienne et assuré le show à sa manière.

À lire aussi

Après l'ouverture r'n'b de Mabel, Harry Styles grimpe sur scène à 21h pétantes, accueilli par les cris d'une foule en délire – et notamment ceux de sa chérie française, l'actrice et mannequin Camille Rowe. Les décibels explosent lorsque le roi du soir débarque sur l'introduction d'Only Angel. Derrière, Styles dégaine ses tubes (Woman, Meet Me in the Hallway) tout en reprenant du One Direction (Stockholm Syndrome, pour le plus grand bonheur des aficionados chantant à tue-tête des paroles connues et reconnues) ou bien Ariana Grande (Just a Little Bit of Your Heart).

Trip sur les pamplemousses

S'exprimant dans un français charmant et charmeur, Harry Styles impose sa patte. Il séduit et il amuse la galerie lorsqu'il fait hurler "85 pamplemousses" à la foule (allez comprendre). Tel un Mick Jagger des temps modernes qui déclenche l'hystérie au moindre déhanché ou à la moindre parole, Harry Styles s'amuse de son statut mais rend bien à son public le succès qui a fait de lui une star internationale. Généreux, fendant la foule pour rejoindre une petite scène au fond de la salle afin d'y interpréter deux morceaux en acoustique (Sweet Creature et If I Could Fly), le jeune homme maîtrise à la perfection, avant d'enchaîner les tubes What Makes You Beautiful (qui fait danser et chanter toute la salle à l'unisson) et le désormais incontournable Sign of the Times.

En rappel, Harry Styles marie le calme apparent de From the Dining Table, à l'énergie de The Chain (une reprise de Fleetwood Mac, iconique formation américano-britannique et accessoirement un de ses groupes préférés) avant de conclure de manière rock'n'roll et magistrale sur Kiwi, assurément le meilleur morceau de son premier opus.

Après 1h30 d'un spectacle rythmé, Harry Styles quitte la scène en laissant presque ses fans sur leur faim, mais avec des étoiles dans les yeux et la promesse de le revoir très rapidement.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel