Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Hélène Grémillon : la compagne Julien Clerc victime du syndrome... "meuf-de" !

Difficile de se lancer dans le milieu artistique lorsque sa moitié ou l'un de ses parents vit sous les feux des projecteurs depuis plusieurs décennies. Ce constat, fait par des Charlotte Gainsbourg, Thomas Dutronc ou autres Amanda Sthers, est aussi celui d'Hélène Grémillon.

Cette jeune femme de 32 ans est en effet la compagne de Julien Clerc, à qui elle a donné un petit Léonard, né le 22 avril 2008. Trente ans les séparent mais leur amour est bien réel, comme le chanteur en témoignait dans Gala en décembre dernier : "Hélène, c'est Hélène ! Mon amoureuse... [...] Elle entend bien la musique. Quand je joue sur mon Yamaha à la maison, elle vient passer la tête : 'Ça, c'est très bien ' ou 'Vous n'avez pas encore trouvé le truc !' Oui, on se vouvoie. C'est comme ça..."

Du talent, Hélène Grémillon n'en manque pas, elle non plus : titulaire d'une maîtrise de lettres et d'un DEA d'histoire, elle s'est lancée par la suite dans le journalisme et la réalisation. Elle est d'ailleurs l'auteur du clip de La jupe en laine, une chanson de son amoureux.

Il y a quelques jours était également publié chez Plon son premier roman, Le Confident. Un ouvrage salué par les critiques, dont voici le pitch : En 1975, parmi les lettres de condoléances qu'elle reçoit à la mort de sa mère, Camille Werner trouve une missive plus longue que les autres. L'expéditeur, inconnu, lui en enverra une autre chaque mardi, poursuivant ainsi son récit. Camille comprend vite que c'est l'histoire tragique de sa naissance qui lui est contée.

Un moment important dans la vie d'un écrivain, qui attend certainement avec anxiété les premiers chiffres de vente. Dans le quotidien Libération du samedi 28 août, qui lui propose de commenter l'actualité jour par jour, elle fait ainsi part de ses sentiments, non sans ironie : "Je ne peux pas dire que je ne pense pas à la sortie de mon livre, c'est aujourd'hui alors fatalement, j'y pense. Mais c'est abstrait, trop, pour y penser trop. Et puis pourquoi je m'en ferais après tout ? Tout le monde sait que c'est trop facile d'être la-meuf-de... Autant le dire car il n'y a que ça qui intéresse les gens : "Oui, je suis une-meuf-de"... Quoi ???? Trente ans de moins que lui en plus. La salope. L'enfoiré. Elle pense qu'à la tune. Il pense qu'à son cul. Voilà, être-la-meuf-de, c'est aussi ça et on ne peut rien y faire, sauf peut-être chanter, pour ne rien entendre : "Ce n'est rien, tu le sais bien le temps passe, ce n'est rien..."

Quelques lignes délicieuses qui laissent augurer du meilleur pour la carrière de cette jeune romancière...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel