Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

John Terry : Après avoir trompé sa femme, voyez comment il a recollé les morceaux à la Saint-Valentin !

John Terry en famille à Dubaï le 14 février
30 photos
Lancer le diaporama
John Terry en famille à Dubaï le 14 février

Mi-février, John Terry et (celle qui a décidé en dépit du bon sens de rester) sa femme faisaient front avec le sourire, à l'aéroport londonien d'Heathrow : front bas pour le mari volage, sourire pour l'épouse bafouée.

Empêtré dans un scandale sexuel dont l'étalage, malgré sa volonté éhontée d'étouffer l'affaire, a ébranlé sa vie de famille ainsi que sa carrière de haut vol, John Terry parvient à limiter la casse, recevant de nombreux soutiens et une amnistie qui fait de lui un quasi martyr.

Non seulement certains de ses partenaires les plus influents font bloc autour de lui, tout comme ses sponsors et les techniciens anglais (dont son entraîneur de Chelsea ou le sélectionneur national Fabio Capello, qui l'a sanctionné en lui ôtant le brassard de capitaine tout en confirmant son statut de joueur indispensable à l'équipe), mais, par surcroît, d'autres que lui payent le prix de ses infidélités ! Ainsi, c'est Wayne Bridge, ancien compagnon cocufié de Vanessa Perroncel, la sulfureuse maîtresse de Terry qui se voulait également l'amie de sa femme Toni, qui s'est sacrifié, annonçant qu'il refuserait sa sélection en équipe nationale et se priverait de Coupe du Monde pour ne pas risquer de pénaliser le groupe en évoluant dans une formation comptant John Terry dans ses rangs. Ce qui n'a pas empêché l'excellent latéral gauche de Manchester City de s'offrir une petite vengeance bien sentie en humiliant son ancien coéquipier chez les Blues lors de la dernière rencontre de leurs deux équipes (victoire de City à Stamford Bridge, 4-2) : lors du traditionnel tour de poignées de main d'avant-match, Wayne Bridge a ainsi mis un magnifique vent (à revoir ci-dessus) à son ex-ami John Terry !

Sur le plan privé, le capitaine adulé des Blues s'en tire également à bon compte, puisque Toni, son amour de jeunesse, son épouse, et la mère de leurs jumeaux Summer et George (6 ans), a décidé, passé la colère, de lui pardonner cette nouvelle incartade. Aussi Toni et John se laissèrent-ils volontiers photographier au lendemain d'une Saint-Valentin 2010 que, contre toute attente, ils ont passé ensemble ! Après vous avoir proposé les photos de leur retour, découvrez ci-dessus les photos de leur séjour amoureux en famille à Dubaï, où tous les morceaux semblent avoir été recollés !

Fuyant le tapage médiatique et l'humiliation, Toni Poole Terry était en effet allé trouver un peu de sérénité sous des cieux plus clairs dans l'émirat. Là, son mari, élu Daddy of the year 2009 juste avant que le scandale éclate, l'avait rejointe : de toute évidence, à en juger d'après les photos en maillot ci-dessus, la zone de turbulences du couple n'a pas duré longtemps. Tant mieux pour les jumeaux... mais pas franchement rassurant pour l'avenir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel