Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton glamour et antique avec William, leur retour sur tapis rouge

Le prince William et Kate Middleton, duc et duchesse de Cambridge, honoraient à Londres le 25 avril 2012 la première du documentaire  African Cats  réalisé par Guy Ritchie et narrée par Patrick Stewart au profit du Tusk Trust dont le prince de Galles est le parrain.
66 photos
Lancer le diaporama
Le prince William et Kate Middleton, duc et duchesse de Cambridge, honoraient à Londres le 25 avril 2012 la première du documentaire African Cats réalisé par Guy Ritchie et narrée par Patrick Stewart au profit du Tusk Trust dont le prince de Galles est le parrain.

Leur précédent, premier et dernier tapis rouge de l'année, ils l'avaient déjà foulé sous la pluie : à ceci près que, lors de la première à Londres de War Horse, émouvant film de Steven Spielberg qu'ils avaient honoré le 8 janvier 2012 à l'Odeon Leicester Square, Kate Middleton et le prince William pouvaient compter sur un serviteur pour tenir la chandelle, ou plutôt le pépin au-dessus de leur tête.

Hier, mercredi 25 avril, c'est William qui a pris les choses en main, la météo étant encore défavorable, alors que le duc et la duchesse de Cambridge étaient de sortie pour la première du film documentaire African Cats (Félins), oeuvre du réalisateur Guy Ritchie (Sherlock Holmes) et narrée par Patrick Stewart au profit du Tusk Trust, fondation en faveur de la préservation de la vie sauvage parrainée par le prince William.

A quelques jours de leur premier anniversaire de mariage, ce 29 avril 2012, leur venue était très attendue, d'autant qu'il s'agissait de leur premier engagement officiel depuis le retour de mission du prince William après son déploiement dans les Malouines, de janvier à mars, période pendant laquelle sa charmante Kate a fait la tournée de ses patronages et assisté la reine dans le lancement de son jubilé de diamant.

Les amoureux royaux, qui, quand ils ne sont pas dans leur maison du Pays de Galles, vivent au palais de Kensington et attendent que les anciens appartements de la regrettée princesse Margaret soient réhabilités pour qu'ils puissent y emménager en 2013, ont pris le temps de se retrouver et de rattraper leur première Saint-Valentin, passée loin l'un de l'autre, avant de revenir sous les feux de la rampe. On les a vus notamment savourer les plaisirs des sports d'hiver avec Pippa Middleton et son ami "proche" George Percy, dans les Alpes, au domaine des Trois Vallées. Un plaisir qui a dû leur rappeler leurs jeunes années de romance, auquel ils avaient toutefois dû renoncer en 2011, par respect pour le climat social et économique en Grande-Bretagne. Kate, de toute évidence, a gardé quelques couleurs.

Gentleman notoire - il n'avait d'ailleurs pas manqué d'envoyer carte et fleurs à sa belle pour cette Saint-Valentin 2012 à distance -, le prince William protégeait de la pluie sa ravissante Catherine, superbement élégante comme à son habitude dans une robe du couturier britannique Matthew Williamson gris tourterelle à demi-manches, agrémentée de quelques fantaisies de style antique - une encolure et des tours de manche faits de dorure et de bijoux turquoise.

Le duc et la duchesse de Cambridge ont été accueillis sur place par Amanda Neville, directrice du BFI Southbank qui organisait l'avant-première d'African Cats, décrivant la vie de la faune au Kenya à travers la lutte pour la survie d'une meute de lions et d'un groupe de chimpanzés.

Le réalisateur d'African Cats, Guy Ritchie, était présent pour l'événement. L'ex de Madonna était accompagnée de sa nouvelle compagne, Jacqui Ainsley. Parmi les invités figuraient également Mark Knopfler, légende vivante de Dire Straits, venu avec sa femme Kitty Aldridge et l'une de leurs deux filles (apparemment l'aînée, Isabella, 14 ans).

Au-delà du glamour de l'événement, c'était également une nouvelle occasion pour le prince William de témoigner son grand attachement à l'Afrique, qu'il partage avec son frère le prince Harry et qu'ils honorent tous deux de leur engagement philanthropique, et d'entraîner Kate dans son sillage. Charlie Mayhew, cofondateur du Tusk Trust, n'a pas manqué de souligner l'importance capitale du soutien du prince de Galles, à l'heure où la faune africaine est plus que jamais menacée (chasse aux éléphants, aux rhinocéros - 170 spécimens tués cette année -, populations de chimpanzés - 12 000 - et de lions - 25 000 - déclinantes) : "Au-delà du simple agenda du fonds Tusk, le rôle du prince William est très important sur la scène mondiale pour la communication du message sur la préservation. C'est un puissant ambassadeur. Comme nous le savons, William a demandé Kate en mariage lorsqu'ils étaient en Afrique [les fiançailles de Kate et William, annoncées le 16 novembre 2010 au palais Saint-James, avaient effectivement eu lieu quelques jours plus tôt lors de leur voyage d'agrément au Kenya, NDLR], et elle partage son amour de ce continent. Elle est gentiment venue avec lui à Los Angeles pour le lancement de nos parrainages américains."

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
Laeticia Hallyday très émue lors d'une visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï au Vietnam. Instagram le 22 décembre 2018.
Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
Challenge Swimming Heroes pour l'UNICEF lors du meeting Olympique à la piscine de Courbevoie, le 24 février 2019.
Le prince Harry et la duchesse Meghan de Sussex, leur love story
Laeticia Hallyday au Vietnam avec ses filles Jade et Joy, Hélène Darroze et ses filles Charlotte et Quiterie. Vidéo publiée sur Instagram le 21 décembre 2018.
Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel