Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Massacre en Norvège : Les royaux meurtris, Mette-Marit personnellement touchée

Le roi Harald V de Norvège et son épouse la reine Sonja assistaient à messe funèbre en la cathédrale d'Oslo dimanche 24 juillet au matin. 
 Vendredi 22 juillet 2011, Oslo était frappée par un attentat à la bombe tuant plus d'une dizaine de personnes. Deux heures plus tard, l'île d'Utoya connaissait un terrifiant massacre à l'arme à feu, Anders Behring Breivik massacrant plus de 80 personnes.
17 photos
Lancer le diaporama
Le roi Harald V de Norvège et son épouse la reine Sonja assistaient à messe funèbre en la cathédrale d'Oslo dimanche 24 juillet au matin. Vendredi 22 juillet 2011, Oslo était frappée par un attentat à la bombe tuant plus d'une dizaine de personnes. Deux heures plus tard, l'île d'Utoya connaissait un terrifiant massacre à l'arme à feu, Anders Behring Breivik massacrant plus de 80 personnes.

Alors que le royaume de Norvège entame seulement un deuil terrible, après un week-end d'effroi et de larmes, Anders Behring Breivik, auteur présumé du double attentat qui a causé, vendredi 22 juillet, la mort de 93 Norvégiens, doit comparaître ce lundi devant la justice du pays pour "s'expliquer" et subir une expertise psychiatrique.

L'homme de 32 ans a revendiqué les attaques du 22 juillet 2011 dans Oslo et sur l'île d'Utoya, qu'il a qualifiées de "cruelles" mais "nécessaires", niant par ailleurs "toute responsabilité criminelle". Se faisant passer pour un policier et posant en uniforme lors d'un rassemblement de jeunes du Parti travailliste norvégien sur l'île d'Utoya, Anders Behring Breivik, fondamentaliste chrétien déçu par la droite populiste nationale (le Parti du Progrès, dont il fut membre jusqu'à sa résiliation en 2006) et entré en croisade personnelle contre l'islamisation, avait ouvert le feu - utilisant des balles Dum-Dum, extrêmement létales, qui se fragmentent à l'intérieur du corps - sur la foule des adolescents, massacrant plus de 80 d'entre eux et en blessant des dizaines d'autres. Deux heures plus tôt, une attaque à la bombe en plein coeur d'Oslo, à proximité du siège du gouvernement, avait causé la mort de onze personnes. Le quotidien national croit savoir qu'il projetait de faire sauter "deux autres bâtiments centraux de la capitale, en plus des ministères". Des attentats à la bombe qu'il a pu fomenter sans éveiller les soupçons en se faisant livrer des tonnes de fertilisants (utiles à la conception des bombes) dans une petite exploitation agricole acquise à dessein en début d'année.

Quelques heures avant l'explosion dans la capitale scandinave, l'individu avait posté une vidéo baptisée Templiers 2083 sur la plate-forme YouTube, dans laquelle il apparaissait dans plusieurs tenues (uniforme, combinaison de plongeur) armé d'une carabine semi-automatique Ruger Mini-14 (arme à feu notamment associée au conflit nord-irlandais), en écho à un manifeste de 1 516 pages, publié sous le pseudonyme Andrew Berwick et sous le titre 2083 - Une déclaration d'indépendance européenne, e-book étayant entre autres son rejet de l'islam, du multiculturalisme et du marxisme ("la colonisation islamique et l'islamisation de l'Europe occidentale","la montée d'un multiculturalisme/marxisme culturel"), et détaillant la préparation de ses attaques ("Une fois que vous décidez de frapper, il vaut mieux tuer trop que pas assez, ou vous risquez de réduire l'impact idéologique désiré de cette frappe").

Dimanche 24 juillet, la cathédrale d'Oslo a abrité une messe à la mémoire des victimes de cette double attaque sanglante, à laquelle a évidemment pris part la famille royale. Le roi Harald V et la reine Sonja sont apparus terriblement meurtris par ce drame, qui touche de près leur belle-fille la princesse Mette-Marit, épouse du prince héritier Haakon : parmi les victimes de l'île d'Utoya figurait, selon une annonce faite lundi par le palais royal, son demi-frère, Trond Berntsen, ex-agent de police qui travaillait sur les lieux en tant qu'agent de sécurité et fils du beau-père de la princesse, lui-même décédé en 2008. La veille, samedi 23, le couple royal ainsi que le prince héritier Haakon et le Premier ministre Jens Stoltenberg s'étaient déplacés sur les lieux de la tragédie pour apporter leur soutien aux survivants et présenter leurs condoléances - le roi Harald a notamment fait une allocution - aux familles des victimes. Dans l'après-midi de samedi, ils s'étaient déjà rendus en la cathédrale d'Oslo et y avaient allumé des cierges à la mémoire des défunts, avant d'y revenir dimanche matin, accompagnés également par la princesse Martha-Louise et son époux Ari Behn, pour un service dédié.

Au lendemain de cette messe funèbre et poignante, et tandis que les fleurs s'amoncellent dans Oslo, la journée de lundi devait rendre de nouveaux hommages bouleversés aux défunts, ainsi qu'une minute de silence nationale.

Et pendant que les sujets du royaume sont à leur deuil, un juge doit décider du placement du suspect en détention provisoire (de quatre semaines - renouvelables - au maximum, en théorie, mais la police en aurait réclamé huit, exceptionnellement) au terme d'une première audience, que le prévenu a souhaitée publique et pour laquelle il a demandé à comparaître en uniforme.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Jamel Debbouze sur le plateau de "Vivement dimanche" sur France 2 le 16 décembre 2018
Nathalie Péchalat avec sa fille Jeanne au Jardin d'acclimatation. Instagram, le 31 mars 2019.
C'est Halloween !
Laeticia Hallyday au centre commercial The Grove de Los Angeles, déjà dans l'ambiance de Noël, avec ses deux filles Jade et Joy. Vidéo de Jean-Claude Sindrès le 18 novembre 2018.
Carla-Bruni Sarkozy filme sa fille Giulia en train de prendre un cours de ski lors de vacances en Italie. Instagram, le 27 février 2019.
M. Pokora a emmené Violet, la fille de Christina Milian, à son premier match des Lakers. Instagram, 22 février 2019.
Helena Noguerra dans l'émission On n'est pas couché sur France 2 le 30 mars 2019
Laeticia Hallyday publie une vidéo de sa maman Françoise Thibault qui se fait tatouer pour la première fois. Instagram, le 4 mars 2019.
Les Beckham, une grande histoire d'amour et de style - par Purepeople, 2018.
Amel Bent publie une vidéo de ses filles Sofia et Hana visitant la tour Eiffel sur Instagram le 13 avril 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel