Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

MasterChef : Cédric et Corinne éliminés, Audrey a triché et une belle audience !

32 photos
Lancer le diaporama
Interview excluive de Corinne, l'éliminée

Réactualisation : MasterChef continue de grimper ! Pour cet épisode qui nous a permis de découvrir le Top 10, vous étiez 4,7 millions de téléspectateurs (pour 25% de part d'audience). Un chiffre en hausse par rapport à la semaine dernière (4,3 millions pour 22,4 % de PDA) : preuve que les fidèles se régalent toujours autant !

 

Article du jeudi 7 octobre 2010 : C'est avec tristesse que vous avez suivi la disparition de Georgiana et Steve la semaine dernière. Ils ne sont donc plus que 12 à être en lice...

Si vous avez raté MasterChef et ne savez pas qui se trouve dans le Top 10, voilà la séance de rattrapage.

Première épreuve : Carole Rousseau... devient SADIQUE !

L'animatrice propose une figure libre aux candidats : ils peuvent préparer le plat qu'ils veulent avec les 10 ingrédients qu'ils veulent. Chouette ! Chouette ? Non, c'est trop simple...
Une fois que chacun a son plateau d'ingrédients et manifeste un peu de confiance en pensant au plat qu'il va confectionner, Carole Rousseau mentionne qu'elle a oublié de leur préciser un élément : ils doivent changer de place avec leur voisin... et donc cuisiner avec les ingrédients de leur copain d'à côté ! Ouh que c'est sadique : tellement sadique que ça pourrait venir du cerveau de Sébastien Demorand.

Frédéric et Anne se démarquent

Cette épreuve fait paniquer les candidats dont la confiance s'envole."C'est une boîte mystérieuse concoctée par le cafard qui est à côté et avec les goûts de la Belge, j'suis mal barrée, moi !" dixit Frédéric ! Mais finalement, il se débrouille bien pour cette épreuve : "c'est aberrant, mais c'est plutôt bon" analyse Yves Camdeborde. Les plus paniqués par cet échange sont Agathe et Cyril qui ont échangé leurs plats mais ont des goûts culinaires absolument opposés. Pas facile de cuisiner en se mettant dans la tête de celui qui a choisi les ingrédients. In fine, l'une se démarque... l'autre se plante.

Anne et Frédéric sont ceux qui ont le mieux réussi : ils seront les chefs d'équipes de la prochaine épreuve extérieure (et sont immunisés). Anne (équipe bleue) et Frédéric (équipe rouge) vont devoir s'affronter à Sète. Mais en équipes de six.

Deuxième épreuve : pêche, cuisine en extérieur et coup de bluff !

Dans le sud de la France, ils vont devoir faire leur marché dans la Méditerranée : oui, c'est ça, ils doivent pêcher. In fine, chaque équipe (qui a embarqué un chef dans son bateau) pêche quatre poissons, ajoutés aux trésors qui ont été pris dans les filets des pêcheurs professionnels.
Les deux équipes ont la chance de cuisiner par un temps magnifique, dans une arène. Chaque équipe va proposer son menu pour neuf personnes (meilleurs producteurs du Languedoc-Roussillon) et les trois jurés. Cuisiner au grand air, au bord de la Méditerranée, dans le Théâtre de la mer, avec les mouettes qui volent : un vrai bonheur. Ou pas. Les mouettes ? "On va se faire chier dessus !" analyse Romain le p'tit rigolo.

Ils ont une heure pour imaginer et exécuter une recette à partir des poissons péchés et des produits - offerts par les producteurs régionaux- contenus dans la boite mystère (saucisses, miel, moules, huîtres, riz noir, vin, fromage de chèvre...).
Frédéric est pédant et insupportable, on le sait. Mais il se révèle être un bon manager pour les rouges. D'ailleurs, il a l'idée d'un coup de bluff : aucune des deux équipes n'a réussi à incorporer le fromage dans son menu alors ni une ni deux, il propose un deuxième dessert (totalement imprévu) avec le fromage de chèvre ! Joli coup, Fred !

"Déculottés et fessés comme des nouveaux-nés" et Corinne éliminée

Les douze convives ont dégusté et les neuf producteurs régionaux ont voté. Le dépouillement se fait à l'Atelier le lendemain de l'épreuve, une pluie de compliments émanant de Sébastien Demorand notamment ! Demorand a avalé un bisounours au petit déj' ?
Les votes sont édifiants : les neufs voix sont pour l'équipe bleue, menée par Anne. Une réussite à l'unanimité ! Les rouges sont écoeurés, d'autant plus que leur coup de bluff n'a finalement pas fonctionné puisque même la fromagère a voté pour les bleus (alors qu'ils n'ont pas incorporé le produit dans le menu) ! "On se retrouve déculottés, fessés comme des nouveaux-nés" analyse Fred, chef des rouges et extrêmement déçu.

C'est donc l'équipe rouge qui est soumise à l'épreuve du "pic à bons". Devant cette défaite, Frédéric demande que son immunité de chef soit levée : il tient à la solidarité dans la victoire... ou l'échec. Après concertation de l'équipe, les votes sont massifs contre Corinne ( cinq votes) et chaque décision contre elle est accompagnée d'une critique cinglante : elle est clouée au pilori... par le pic à bons. Corinne et Cyril sont soumis au jury qui, indécis, décide de suivre les votes de l'équipe : Corinne est éliminée car ayant recueilli un maximum de bons, mais surtout dans une mauvaise ambiance... Cela dit il faudrait quand même que le Cyril il arrête de pleurer ! S'il devient cuisinier, il va pleurer dans les marmites.

Troisième épreuve : goûter la bouillabaisse ? Marine anéantie !

Ils ne sont désormais plus que 11 pour l'épreuve de goût. Cette fois, il faudra énumérer les 20 ingrédients à voix haute (sans les écrire, comme d'habitude) et à chaque erreur, le candidat est mis sur la sellette. Si le candidat qui suit énumère moins d'ingrédients, il le remplace sur la sellette (symbolisé par la chaise). Le plat à goûter ? La bouillabaisse ! Marine est la deuxième à passer et ne trouve qu'un seul ingrédient : persuadée que cette épreuve est éliminatoire (les jurés n'ont rien précisé mais tout le monde le pense), elle demande à partir immédiatement plutôt que d'attendre que tous les candidats passent. Les jurés refusent (et ne la rassurent pas en ne lui révélant pas que l'épreuve n'est pas éliminatoire !). Marine est effondrée sur sa chaise et voit tous les candidats défiler devant elle, en sachant pertinemment qu'elle est celle qui en a reconnu le moins.

Tous les candidats qui arrivent devant le stand sont ahuris de voir Marine sur la sellette alors que la Marseillaise est la reine de la bouillabaisse : ils ignorent qu'elle s'est plantée sur un ingrédient tout bête (elle a dit concentré de tomate au lieu de tomate). Heureusement, l'épreuve n'est pas éliminatoire, elle apprend - soulagée - qu'elle va directement au "test sous pression" pour lequel elle sera rejointe par les deux moins bons candidats de l'épreuve qui suit (épreuve de la boîte-mystère à la thématique orientale mais avec un pigeon). Cyril ayant reconnu plus d'ingrédients que les autres, bénéficie d'un avantage : 10 mn supplémentaires par rapport aux autres !

Quatrième épreuve : la boîte-mystère, la "merde" de Romain et... une triche !

Pour la préparation de ce plat qui doit leur permettre d'intégrer le Top 10, Romain fait encore son rigolo et présente son plat dans un récipient en inox. N'étant pas une vraie assiette, le jury refuse d'y goûter même si cela a été présenté dans un plat décrit comme "moderne". Romain est agacé : "Ils ont même pas ouvert pour voir si la cuisson était bien, voir ce qui y'avait à l'intérieur... Rien du tout. Ils m'enlèvent le plat, ils le poussent comme si c'était de la merde alors que je me suis fait chier à le faire. Et à côté ils goûtent la merde que j'ai dans l'assiette qui est pas assaisonnée". Dur pour Romain... En revanche, Cyril et Agathe sont encensés par le jury, Joel est incendié et Virginie propose "un pigeon accompagné de quelque chose qui ressemble à rien".

A l'issue de l'épreuve de la boîte-mystère, Virginie, Frédéric, Joel, Cédric et Romain sont les moins bons ("consternants" pour Yves Camdeborde) et deux d'entre eux vont passer le "test sous pression" avec Marine. Mais au moment où Camdeborde s'acharne sur les cinq candidats, Romain explose et annonce qu'il est honnête et que lui, au moins, n'a pas ajouté d'ingrédients alors que le temps était fini. Après une interrogation de Camdeborde, Audrey se dénonce. Le jury, mécontent, part délibérer alors que le ton monte chez les candidats : Anne prend la défense d'Audrey en avouant avoir déjà ajouté du sel après le temps imparti, pendant qu'Agathe, toujours honnête, s'énerve. C'est finalement Frédéric le barmaid qui se manifeste pour calmer le jeu car "on n'est pas dans un poulailler" !

Quand le jury revient, il condamne au test sous pression Cédric... et Audrey (qui n'était pourtant, initialement, pas sur la sellette). Mais le Chef Camdeborde (qui sera présent pour la saison 2!) avoue que c'est tout à son honneur d'avoir avoué sa faute...

Le test sous pression et l'élimination de...

Audrey, Cédric et Marine sont donc soumis au test sous pression. L'épreuve consiste à réinterpréter les harengs pommes à l'huile avec un bouillon (façon Demorand). Audrey s'en veut tellement de passer pour une tricheuse qu'elle veut ardemment gagner. Mais les jurés n'ont pas l'intention de lui faire de cadeau...

Pim, Pam et Poum sont sévères avec les trois candidats, notamment Sébastien Demorand qui est halluciné que personne ne sache cuire correctement des pommes de terre. Le verdict tombe et c'est finalement Cédric le monosourcil, qui quitte l'aventure.

Le top 10 est donc composé de : Audrey, Cyril, Marine, Agathe, Joël, Frédéric, Virginie, Romain, Anne et Philippe.

Apéritifs : on a aimé, savouré, apprécié...

"Faut pas que je m'Agathise" annonce Cyril, en difficulté, après avoir recueilli la boîte d'aliments d'Agathe.

"C'est un plateau désespérant de banalité" déplore Sébastien Demorand en parlant du plateau d'ingrédients choisis par Cyril.

"J'ai essayé de rentrer dans Agathe" dit Cyril en présentant un plat préparé avec les ingrédients choisis par Agathe. Espérons qu'Agatha ait donné son accord pour cela.

"On était 18 000, on est 12 : on n'est pas baltringues". Frédéric. No baltringue dans la vie.

"Je me paye la honte de ma vie sur trois générations ou quatre (...) Il faut que je demande l'asile politique !" Marine qui a honte de n'avoir reconnu qu'un ingrédient sur la bouillabaisse. Et a légèrement tendance à dramatiser.

"Je suis pas serein par rapport à ce que je présente : la présentation est merdique" Frédéric. Dur avec lui-même. Ou lucide.

"Aucun de vous ne mérite d'être dans le Top 10 pour une raison toute simple : vous ne savez pas cuire des pommes de terre". Sébastien Demorand, toujours aussi sympathique.

"Vous avez fait un bouillon d'une profondeur franchement éblouissante" Sébastien Demorand qui a le sens du compliment.

"Je peux être crucifiée sur l'autel des pommes de terre au hareng" Marine, qui dramatise toujours autant.

Et donc les éliminés sont Corinne et Cédric.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel