Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meutre d'Hélène Pastor : Son fils Gildo se souvient de ses derniers instants

Hélène Pastor en 1998
12 photos
Lancer le diaporama
Hélène Pastor en 1998
Quelques jours avant l'ouverture du procès de dix personnes devant la cour d'assises d'Aix-en-Provence, Gildo Pallanca-Pastor, le fils d'Hélène Pastor, assassinée en mais 2014, se confie longuement dans les colonnes du "Parisien". Il raconte ses derniers souvenirs avec sa mère et ce qu'il attend désespérément du procès...

Le 6 mai 2014, la femme d'affaires Hélène Pastor, héritière des bâtisseurs du Rocher, est assassinée alors qu'elle vient de rendre visite à son fils Gildo à l'hôpital. Cette figure de Monaco très connue et appréciée est criblée de balles. Son chauffeur Mohamed Darwich succombe le 10 mai, elle meurt le 21. Lundi 17 septembre s'ouvre à la cour d'assises à Aix-en-Provence le procès de dix personnes soupçonnées d'être impliquées dans cet assassinat, dont le propre gendre d'Hélène Pastor, le compagnon de sa fille Sylvia Pastor, Wojciech Janowski. Avant ce rendez-vous très attendu avec la justice, Gildo Pallanca-Pastor s'exprime longuement dans les pages du Parisien – deux ans et demi après avoir fait part dans Nice-Matin de son impatience de voir ce procès se tenir. Le fils de la milliardaire évoque sa quête de vérité, ses interrogations et les derniers instants qu'il a partagés avec sa mère.

À lire aussi

Elle est morte en ignorant que le diable était assis à notre table

Au printemps 2014, Gildo Pallanca est hospitalisé après un double AVC. Aujourd'hui, il est installé avec sa famille à New York. PDG de Venturi Automibles (conception de véhicules de courses électriques), il se consacre à sa passion pour la course et toujours à sa rééducation. Le jour du meurtre de sa mère, il se souvient de la panique dans l'hôpital, de son immense inquiétude bien sûr et de l'état dans lequel il a enfin pu retrouver sa mère après l'attaque : "Je l'ai revue deux fois. Elle avait tout le haut du corps déchiqueté, des tubes partout mais elle parlait... Elle m'a demandé comment j'allais. Elle avait une attitude hyperdouce. Elle m'a parlé de moi, de l'amour. (...) Elle est morte en ignorant que le diable était assis à notre table."

Interrogé comme le reste de l'entourage par la police, Gildo Pallanca évoque une piste, "une hypothèse parmi d'autres", celle de son beau-frère Wojciech Janowski : tout bascule avec ses aveux, mais il se rétractera assez vite. "Ce n'est que lorsque ma soeur Sylvia est venue me voir, en pleurs, pour me raconter que Wojciech lui avait avoué lors d'une entrevue au commissariat avoir tué notre mère que ma conviction s'est forgée." C'est un coup de massue pour toute la famille. Ça l'aurait été également pour Hélène Pastor si elle avait su, car si elle sollicité un détective privé pour enquêter sur son gendre, des enquêtes dont elle discutait après avec sa fille, elle "l'aimait bien". Et Gildo Pallanca aussi : "J'avais un regard amical. Il aimait ma soeur, ma soeur l'aimait. On se voyait aux fêtes de famille... J'ai lu depuis presque tout le dossier. La haine qu'il portait à ma mère n'était pas soupçonnable. Nous savions, oui, qu'il était un peu mythomane, qu'il avait tendance à enjoliver la situation de ses affaires (...) Pour moi, il a vendu son âme au diable."

Mobile inconnu

Sylvia Pastor, qui n'a jamais parlé à la presse, sera présente au procès. Son frère a mis entre parenthèses sa vie new-yorkaise pour être en France pendant les cinq prochaines semaines. Il veut des réponses. Il attend la vérité de la bouche de son beau-frère et, dans la mesure du possible, un mobile. Hélène Pastor versait chaque mois d'importantes sommes d'argent à ses enfants – environ 9 millions par an chacun. L'enquête a révélé que Wojciech Janowski mettait la main sur 7 millions. Le coach sportif Pascal Dauriac, soupçonné d'avoir reçu 140 000 euros pour organiser cette exécution, a déclaré que Janowski avait également pour cible Gildo. L'intéressé ne se satisfait pas d'un mobile uniquement financier : "Le coach sportif de mon ex-beau-frère a dit que ma mère et moi étions visés, que Wojciech voulait nous tuer tous les deux, lors d'une fête sur un bateau... Je trouve cela surréaliste. (...) Lorsque quelqu'un s'accapare 7 millions d'euros par an et qu'il ne reste rien... Qu'y a-t-il derrière ? Le pouvoir ? La quête de reconnaissance ?"

C'est l'une des nombreuses réponses que les proches d'Hélène Pastor attendent de ce procès qui durera jusqu'au 19 octobre à la cour d'assises d'Aix-en-Provence.

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel