Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mondial de rugby : Le malaise grandit entre Marc Lièvremont et ses joueurs

Décidément, les Français aiment bien se rendre la tâche compliquée...

Dimanche 23 octobre 2011, l'équipe de France de rugby aura 80 minutes pour décrocher la coupe Webb Ellis, le trophée qui la sacrerait championne du monde. Mais pour ce faire, il faudra battre les All Blacks, favoris légitimes de cette Coupe du Monde qui se déroule sur leurs terres...

Le XV tricolore dispose donc d'une semaine pour se préparer au mieux à affronter les Néo-Zélandais. Et autant dire que la semaine débute mal. Au lendemain de la victoire contre les Gallois, les observateurs ont tiré à boulets rouges sur les Bleus et leurs performances pitoyables, qui pour certains font honte au rugby. Outre ces attaques, plutôt classiques finalement, c'est le sélectionneur lui-même qui s'en est pris verbalement à ses joueurs. Une attaque gratuite et violente, que Marc Lièvremont a tenté de désamorcer quelques minutes après...

Peine perdue, le mal était fait. Si les Bleus ont profité d'une dernière journée de détente, le retour à l'entraînement a été des plus sérieux. Physique, dextérité et jeux de passes étaient au programme de cette séance où la plupart des joueurs sont apparus les traits tirés et le visage fermé, à l'image du capitaine Thierry Dusautoir ou d'Imanol Harinordoquy.

Et l'explication, il faut peut-être la chercher du côté de la conférence de presse... Si Pascal Papé et Maxime Mermoz ont habilement éclipsé le débat, Lionel Nallet n'a pas cherché à esquiver. Bien au contraire : "Je n'ai pas du tout apprécié. C'est mon point de vue. On se doutait que la semaine allait déjà être assez compliquée au niveau des critiques. Je ne pense pas qu'il y avait besoin d'en rajouter plus. Mon but, c'est le match de dimanche. Il y a des choses dont je vais me servir, d'autres pas. Ce qui s'est passé, ce qui s'est dit, ne vous regarde pas. Il y a plein de choses qui ne me plaisent pas mais cela ne change pas ma vie." Une sortie qui en dit long sur les relations entre Marc Lièvremont et ses joueurs, même si le joueur du Racing Métro 92 ajoute qu' "il n'y a pas à polémiquer là-dessus. Quand on a une finale, s'il fallait se formaliser de choses comme ça, ce serait compliqué."

Une fois de plus, Marc Lièvremont a tenté de minimiser l'impact de ses déclarations, arguant du fait qu'il aurait mieux fait de se taire, lui qui est habitué aux saillies verbales surprenantes : "Les sales gosses, c'est une synthèse sur leur comportement depuis quatre ans. Une manière de mettre la pression aussi. Quand j'ai vu mes propos en première page et le déchaînement des uns et des autres, je me suis dit que j'avais perdu l'occasion de fermer ma grande gueule. On en a parlé entre nous. Ils ont besoin d'être solidaires. L'adversité, l'agressivité des uns et des autres autour de nous suffit si besoin est à faire monter la pression." Mais le sélectionneur à la moustache apparaît de plus en plus isolé, comme le démontre la "prise de pouvoirs des anciens", et l'attitude des joueurs à la fin de France-Galles, très en retrait par rapport à leur sélectionneur.

Alors, une technique de préparation comme une autre ? Réponse dimanche matin, pour ce qui sera le dernier match de Marc Lièvremont en tant que sélectionneur national.

Asia
Maeva Coucke en interview pour "Purepeople", octobre 2018
Christophe Beaugrand évoque l'affaire des photos volées de Karine Ferri au micro de "Purepeople.com".
Laurence Boccolini se livre à propos de son hospitalisation et de sa perte de poids au micro de "Purepeople.com" en marge de la conférence de presse de l'émission "Big Bounce Battle", qu'elle coanime avec Christophe Beaugrand sur TF1.
Booba montre les images de son appartement cambriolé le 9 décembre 2018 sur Instagram.
Nagui, Pascal Obispo et Laurence Tiennot-Herment sur France 2, le 8 décembre 2018.
Olivier Marchal dans "Les Terriens du samedi", le 8 décembre 2018.
Laetitia Milot émue en évoquant le regretté Michel Galabru dans "50 min inside", TF1, 8 décembre 2018
Laetitia Milot bouleversée en parlant de sa maladie dans "50min inside", TF1, samedi 8 décembre 2018
Karine Le Marchand invitée dans "C à vous", vendredi 7 décembre 2018, France 5
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel