Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nicolas Canteloup vs Laurent Gerra : duel entre ces deux businessmen du rire

Sur le petit écran, dans les salles les plus prestigieuses ou encore sur les ondes des radios les plus écoutées, deux humoristes s'affrontent... Il s'agit bien entendu de Laurent Gerra et Nicolas Canteloup ! Ce mois-ci, le magazine Capital consacre trois de ses pages à ces deux fanfarons qui, plus que des imitateurs, sont de véritables businessmen. Un article passionnant qui tente de chiffrer au mieux ce "duel des millionnaires du rire".

Radio Heroes...
Chaque matin, les deux humoristes combattent via les ondes de RTL et d'Europe 1. Dans cette gué-guerre, Laurent Gerra arrive largement gagnant avec pas moins de 1,89 million de fidèles sur RTL contre 500 000 auditeurs pour Nicolas Canteloup sur Europe 1 avec sa Revue de presque (données pour la période septembre 2010-juin 2011).

En chiffres : 1 million d'euros facturés par Laurent Gerra à RTL. Une recette partagée avec ses deux co-auteurs. 900 000 euros facturés à Europe 1 par Nicolas Canteloup. Une somme qu'il partage également avec ses co-auteurs.

Les contrats de ces deux-là sont confidentiels. Selon un ancien journaliste de RTL, les radios ne peuvent plus se passer des humoristes et ces derniers "le savent bien et n'hésitent pas à faire jouer le tiroir-caisse".

Un duel télévisuel...
Côté télévision, Nicolas Canteloup vient de s'offrir l'un des plus jolis transferts de cet été. En effet, s'il ne sera désormais plus sur France 2 aux côtés de Michel Drucker dans Vivement Dimanche, même comme simple chroniqueur, c'est parce que Canteloup rejoindra TF1 à la rentrée. Le 26 mai, Philippe Balland, conseiller aux programmes de TF1, apprend que France 2 vient de refuser un projet de chronique animée par Canteloup après le JT de 20 heures. Il ne faudra pas plus de 15 minutes à Balland pour joindre le producteur de l'humoriste, Jean-Marc Dumontet, et le convaincre de rejoindre la première chaîne. A la rentrée, l'imitateur donnera ainsi la réplique à Nikos Aliagas dans une émission journalière destinée à parodier la campagne présidentielle de 2012.

Sur le petit écran, Canteloup est une véritable star et les audiences en sont le parfait miroir. En avril 2008, pas moins de 5,8 millions de téléspectateurs suivaient une spéciale Canteloup sur France 2. Laurent Gerra, lui, n'est pas en reste et a captivé 5,2 millions de téléspectateurs avec le même format.

En chiffres : 15 000 euros en droits d'auteur par an pour Nicolas Canteloup, dont le cachet pour Vivement Dimanche est secret. Laurent Gerra marque un point avec 30 000 euros en droits d'auteur par an avec TF1 et Vivement Dimanche sur France 2. Tout comme son confrère, son cachet est top secret.

Sur scène, c'est la même rengaine !
Sur les planches, les deux comiques font des prouesses comparables. Ils réunissent en moyenne pas moins de 600 000 spectateurs sur une tournée de dix-huit mois.

En chiffres : Entre 3 et 5 millions d'euros de chiffre d'affaires pour le spectacle de Laurent Gerra à partager avec son producteur, Gilbert Coullier. Pour Nicolas Canteloup, on peut également compter entre 3 à 5 millions d'euros de chiffre d'affaires à partager avec son producteur, Jean-Marc Dumontet.

Une guerre des comiques à voir et à revoir...
Grâce aux DVD aussi, le duel Gerra/Canteloup laisse des traces. Laurent Gerra a décidé d'avancer la sortie de son prochain DVD au 2 novembre, le DVD de son concurrent sortant le 9.

En chiffres : Laurent Gerra, c'est 2 millions d'euros tirés des ventes de DVD chaque année. Il en perçoit entre 8 et 10%. Quant à Nicolas Canteloup, il percrevrait près de 10% des 2 millions d'euros tirés en moyenne des ventes réalisées chaque année.

En bonus...
Si Laurent Gerra a touché 20 000 euros en 2010 pour la vente de ses livres dont les BD Lucky Luke - pour lesquelles il se sent aujourd'hui trahi -, Nicolas Canteloup, lui, a empoché pas moins de 60 000 euros, facturés pour chaque convention d'entreprise, à partager avec son producteur.

S'ils ne se sont jamais adressé la parole, Laurent Gerra et Nicolas Canteloup ont pourtant plus d'un point commun. Et le duel entre ces deux grands humoristes est loin d'être terminé !


Chloé Breen

Redécouvrez "la dame qui ne connaît pas Kanye West" !
Gad Elmaleh, l'humoriste préféré des Français fait son show
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel