Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Noe Hernandez décède, quinze jours après avoir pris une balle dans la tête

15 photos
Lancer le diaporama
Blessé par balle à la tête lors d'une fusillade le 30 décembre 2012, Noe Hernandez a été hospitalisé à Mexico jusqu'au 8 janvier, subissant trois interventions chirurgicales. Vice-champion olympique du 20 km marche aux JO de Sydney en 2000, il est décédé le 15 janvier 2013.

Survivant, bien qu'atteint d'une balle à la tête, d'une fusillade qui avait éclaté en décembre dans un bar où il se trouvait, l'athlète mexicain Noe Hernandez, médaille d'argent du 20 km marche aux Jeux olympiques de Sydney en 2000, est brutalement décédé à l'âge de 34 ans mercredi 16 janvier 2013.

L'ancien champion, spécialiste du 20 km (distance sur laquelle il avait signé son record personnel à Paris, 4e lors des championnats du monde de 2003), est mort des suites d'un double infarctus survenu à son domicile de Mexico, où il était en convalescence après avoir reçu un projectile le mois dernier. Transporté vers l'Hôpital général de la capitale mexicaine, il a succombé durant le trajet, et les médecins, à son arrivée, n'ont pu le ranimer. "J'ai parlé avec la soeur de Noe qui m'a confirmé la mort de notre cher champion", a déclaré à la presse Daniel Aceves, le président de l'association des médaillés olympiques du Mexique, rapporte l'AFP.

Noe Hernandez avait été blessé à la tête le 30 décembre 2012, lorsque deux individus armés avaient fait irruption dans le bar La Reina de los Reyes et avaient ouvert le feu, faisant deux morts et deux blessés, dont Hernandez, qui a failli perdre totalement la vue. Il aura fallu trois interventions chirurgicales pour sauver ce qui pouvait l'être, et l'ancien sportif n'aura pu quitter l'hôpital que le 8 janvier, le pronostic vital ayant longtemps été engagé après que la balle, entrée par la base du crâne, avait fait de gros dégâts. Un vain calvaire...

Ayant pris sa retraite sportive au milieu des années 2000, Noe Hernandez oeuvrait en tant que secrétaire en charge des sports au sein du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) de l'État de Mexico.

Ce n'est malheureusement pas un incident isolé dans cette région du globe : en 2010, le footballeur paraguayen Salvador Cabañas avait lui aussi été grièvement blessé d'une balle reçue à la tête, dans un bar de Mexico ; et fin 2012, le fameux boxeur portoricain Hector Camacho succombait quelques heures après avoir été la victime collatérale d'une fusillade.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel