Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Okja avec Jake Gyllenhaal : Sifflets, bugs... Netflix rate ses débuts à Cannes

Jake Gyllenhaal, Tilda Swinton et Hee-Bong Byun - Photocall du fim "Okja" lors du 70e Festival International du Film de Cannes, France, le 19 mai 2017. © Borde-Jacovides-Moreau/Bestimage
26 photos
Lancer le diaporama
Jake Gyllenhaal, Tilda Swinton et Hee-Bong Byun - Photocall du fim "Okja" lors du 70e Festival International du Film de Cannes, France, le 19 mai 2017. © Borde-Jacovides-Moreau/Bestimage
La projection presse du film déjà polémique a viré au cauchemar...

Le 70e Festival de Cannes a vécu son premier scandale de la quinzaine ! Deux jours après l'ouverture en grande pompe par Les Fantômes d'Ismaël, la Compétition officielle accueillait le film déjà polémique Okja, de Joon-Ho Bong. Le long métrage porté par un casting cinq étoiles avait fait le buzz avant sa présentation car il s'agit de l'un des deux films présents à Cannes et produits par le géant Netflix. En France, il avait fait grand bruit lorsque Netflix a annoncé qu'il ne sortirait pas en salles mais directement sur sa plateforme en ligne de vidéo à la demande. Une première qui avait suscité l'ire de la profession : imaginez, une Palme d'or qui ne sortirait pas dans les salles obscures.

À lire aussi

Netflix se souviendra longtemps de sa première fois au Festival de Cannes. Outre cette polémique, la présentation ce matin, vendredi 19 mai, en projection presse, a viré au cauchemar. Le film coréen au casting international a connu des soucis techniques et a été copieusement hué, d'abord à l'apparition du logo Netflix, puis lorsqu'il a été coupé au bout d'une petite dizaine de minutes parce que le rideau ne s'était pas complètement levé et que le film était diffusé dans un mauvais ratio d'image.

Devant le bad buzz, les organisateurs du Festival de Cannes ont très vite réagi en publiant un communiqué à propos de la projection. On peut y lire que le fail "est uniquement dû aux services techniques du Festival qui présente ses excuses au réalisateur et à ses équipes, aux producteurs ainsi qu'aux spectateurs de la séance". De son côté, Netflix n'a pas encore réagi à la polémique mais se félicite sûrement de l'accueil des critiques, puisque la séance s'est terminée par des applaudissements.

Dans le même temps, l'équipe d'Okja se présentait au traditionnel photocall. Sous les nuages qui en disaient long sur l'ambiance de cette drôle de matinée, les stars telles que le barbu et toujours charmeur Jake Gyllenhaal, la mystique Tilda Swinton, la pétillante Lily Collins ou encore Paul Dano ont pris la pose autour du réalisateur sud-coréen. En conférence de presse, ce dernier a tenu à répondre à Pedro Almodovar, qui clamé haut et fort qu'il ne donnerait pas la Palme d'or à un film qui ne sortirait pas en salles. "Il peut dire ce qu'il veut, je suis heureux d'avoir mon film ici ce soir. Je suis fan de Pedro quoi qu'il arrive, en bien ou en mal, ça me plaît", a assuré le cinéaste à qui Netflix a confié "un budget important et une liberté totale pour toutes les phases du tournage et du montage". De son côté, Tilda Swinton est également montée au créneau, expliquant qu'il y avait "de la place pour toute chose" à Cannes.

L'histoire d'Okja : Pendant dix années idylliques, la jeune Mija s'est occupée sans relâche d'Okja, un énorme animal au grand coeur, auquel elle a tenu compagnie au beau milieu des montagnes de Corée du Sud. Mais la situation évolue quand une multinationale familiale capture Okja et le transporte jusqu'à New York où Lucy Mirando, la directrice narcissique et égocentrique de l'entreprise, a de grands projets pour le cher ami de la jeune fille. Sans tactique particulière, mais fixée sur son objectif, Mija se lance dans une véritable mission de sauvetage.

Sur Netflix à partir du 28 juin 2017.

C.R.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel