Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Patrick Bosso : La mafia, les prostituées, son passé avant d'être humoriste

6 photos
Lancer le diaporama

Ce mercredi 12 mars, Laure Manaudou, Patrick Bosso et Antoine Duléry sont les invités de Frédéric Lopez dans La Parenthèse inattendue.

L'humoriste et acteur a profité de ce petit week-end à la campagne pour se confier comme jamais. Première info : des membres de sa famille ont fait partie du grand banditisme.

"Une partie de la famille, le cousin germain de mon père, ce sont des Italiens comme on voit dans les fils de Martin Scorsese. Je ne l'ai jamais dit avant mais le cousin germain de mon père, il s'appelle Gaëtan Zampa", raconte-t-il. Un nom qui n'est pas étranger à Antoine Duléry qui explique qu'il s'agit de "quelqu'un du milieu, d'une grande figure du banditisme". Et en effet, Gaëtan Zampa était l'un des derniers parrains du milieu marseillais des années 1970.

Patrick Bosso, actuellement en tournée avec son spectacle K Marseille, se souvient très bien du personnage et du monde qui l'entourait : "Je vois des belles voitures, des grosses bagues, je sens un pouvoir. J'ai vu ce mec qui rentre et qui dit que le ciel il est gris alors qu'il est bleu et tout le monde qui dit qu'il est gris ! Ça marque quand tu es gamin !" Et de continuer avec un autre souvenir : "Quand j'avais 7-8 ans, il me dit : 'Qu'est-ce que tu veux faire plus tard ? Tu ne veux pas rentrer dans la police ?' Et tout le monde a ri !"

S'il n'a donc pas fini dans la police, avant de devenir célèbre, Patrick Bosso a exercé des métiers pas faciles comme rabatteur à Pigalle. C'est une ancienne connaissance qui l'a fait entrer dans ce milieu. "C'était un bar américain avec des filles dedans et un salon derrière", commence-t-il avant de raconter le déroulé d'une journée typique : "On n'a pas le droit de toucher la personne sinon c'est racolage sur la voie publique. Il faut donc le stopper avec une parole. J'étais payé à l'époque 300 francs par soir, on avait 10 francs sur les verres de whisky, 20 francs sur les cocktails, 100 francs sur une fille quand elle partait avec un garçon." Entre le monde de la mafia et celui des prostituées, Patrick Bosso revient de loin !

La Parenthèse inattendue, mercredi 12 mars à 22h20 sur France 2.

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel