Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pauline Ducruet : Menaces, propos sexuels... Anxieuse à cause d'un obsédé

Pauline Ducruet, photo Instagram du 6 février 2018.
12 photos
Lancer le diaporama
Pauline Ducruet, photo Instagram du 6 février 2018.
La fille de la princesse Stéphanie de Monaco a dû porter plainte car les choses allaient trop loin.

Modeuse et voyageuse aux semaines bien remplies, Pauline Ducruet, 23 ans, a depuis bien longtemps fait d'Instagram son terrain de jeu favori pour partager des morceaux choisis de sa vie rêvée et trépidante. Dernièrement, son actualité se partageait essentiellement entre les moments excitants de sa présence à la Fashion Week parisienne et la dernière ligne droite de sa préparation avant de participer au Rallye Aïcha des Gazelles dans le désert marocain, où elle aura notamment pour concurrente sa cousine Jazmin Grace Grimaldi.

Mais ce qui fait le bonheur des uns peut faire les malheurs (tout relatifs) de la fille aînée de la princesse Stéphanie de Monaco : parmi la foule de ses admirateurs (quelque 37 000 abonnés) s'est glissé un individu mal intentionné, qui n'est hélas pas resté simple spectateur...

Menaces, propos à caractère sexuel : un "King" royalement obsédé par Pauline

L'hebdomadaire France Dimanche révélait l'affaire, qui a pris un tournant judiciaire, en couverture et dans les pages de son numéro 3730 (23 février 2018) : un certain Christian Dupuis Bailleul, qualifié par le magazine de "vrai maniaque des réseaux sociaux" et qui tient un compte Instagram (établi au nom "The King Christian Dupuis Bailleul" et suivi par plus de 7 000 personnes tout de même !) à la tonalité inquiétante ("the world best fashionmodel Royal U.K. style, love the girlfriends for Sexual fun.With no VIH" - no comment...), a contraint par ses actes la jeune femme à porter plainte au printemps 2017. Dans le texte de ladite plainte, elle dénonçait "le comportement d'un homme qui était entré en contact avec plusieurs personnes de son entourage via les réseaux sociaux, en mentionnant son prénom et en tenant des propos à caractère sexuel la concernant". Bientôt un an plus tard, il doit être jugé le 8 mars 2018 pour "harcèlement et offense publique envers la famille princière, menaces de mort et injures publiques".

Agé de 42 ans, vivant chez ses parents dans le Var et sans ressources, l'homme s'est contenté pendant un temps de s'adonner à son obsession pour la famille princière monégasque et en particulier Pauline Ducruet, par laquelle il se dit "attiré", sans faire de vagues. "Jusqu'à ce qu'il s'en prenne à des amis de Pauline", note France Dimanche, qui a pu consulter un procès-verbal de la Direction de la sûreté publique de Monaco en date du 12 juillet 2017. En mars de la même année, l'individu - qui prétend être cousin avec Tom Hanks - avait adressé à un proche de la jeune Monégasque via Instagram une vidéo "le menaçant s'il continuait à côtoyer et à "droguer" Pauline". Puis il avait inquiété la mère de cet ami, à coups de messages vocaux "orduriers envers le prince Albert" et de menaces de mort visant son fils. Cette dernière l'a dénoncé aux autorités et il a été convoqué par la police judiciaire de Monaco le 30 mai 2017, avant d'être interpellé à son domicile le 11 juillet.

Crainte de s'exposer

Placé en garde à vue durant 24 heures à Toulon, il a reconnu les faits et les enquêteurs ont pu constater qu'il a de sérieux antécédents : un séjour en hôpital psychiatrique en 2012 pour "troubles délirants aigus", une condamnation "pour une histoire de pédophilie avec passage devant le procureur et obligation de soins durant une année" également en 2012, un traitement "à base d'anxiolytiques et d'antidépresseurs" depuis.

Pauline Ducruet semble avoir été bien secouée par les agissements de cet individu perturbé, au point de renoncer à fréquenter certains lieux. France Dimanche rapporte les constatations des médecins du Centre hospitalier Princesse Grace dans un certificat médical en date du 24 mai 2017, faisant état chez la jeune femme de "ruminations anxieuses, évitement de situation, de lieux par crainte de s'exposer ou de laisser des indices de sa présence". Il faut dire qu'en février 2017, le "King" amoureux avait été jusqu'à poster des photos de lui à New York et à Monaco, sur la trace de la jeune femme "pour l'inviter à boire un verre"...

Des révélations à retrouver en intégralité dans le numéro 3730 de France Dimanche.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kate Middleton, les looks de la princesse la plus stylée !
Kate et William, Charlene et Albert de Monaco, les plus beaux mariages royaux depuis 2010
Charlene, cible favorite des photographes, la princesse joue les gravures de mode à Paris
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel