Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rihanna "giflée" et Chris Brown "cogné", la polémique fait rage

Les principaux intéressés sont sortis de leur silence.

Gros carton rouge pour Snapchat qui a été contraint de présenter des excuses publiques après une publicité de mauvais goût qui a choqué les internautes. En effet, la réclame en question demandait aux utilisateurs s'ils préféraient "gifler" Rihanna ou "cogner" Chris Brown dans une sorte de sondage intitulé "Choix impossibles". Une référence directe au passé violent du rappeur qui avait frappé la star barbadienne (sa compagne d'alors) en février 2009.

Mercredi 14 mars 2018, un porte-parole du réseau social a finalement adressé un mea culpa concis, assurant qu'il s'agissait d'une "annonce approuvée par erreur". "Elle enfreint nos règles en matière de publicité. Nous avons immédiatement retiré l'annonce le week-end dernier après l'avoir remarquée. Nous sommes désolés que cela se soit produit", a déclaré le représentant selon Us Weekly. Las, le mal était déjà fait.

Sur les réseaux sociaux, nombreux ont été les internautes à s'insurger, consternés. "Est-ce moi ou cette pub qui vient d'apparaître sur mon Snapchat est extrêmement insensible ? Genre, à quoi pensaient-ils ?", a écrit un internaute. "Je sais que les publicités sur les réseaux sociaux doivent d'abord être validées. Ce qui signifie que @Snapchat a approuvé une publicité qui met en lumière les violences conjugales. Leur mise à jour n'est pas la seule chose qui craint, les gars", a ajouté une utilisatrice.

Jeudi 15 mars, Rihanna et Chris Brown ont réagi à leur tour. "Snapchat, je sais que vous savez que vous n'êtes pas mon appli préférée. Mais j'essaye simplement de comprendre quel était l'intérêt de ce bazar. J'aimerais qualifier ça d'ignorance, mais je sais que vous n'êtes pas aussi stupide ! Vous avez dépensé de l'argent pour animer quelque chose qui provoquerait intentionnellement de la honte chez les victimes de violences conjugales pour en faire une blague !!! (...) Honte à vous", a écrit Riri sur Instagram. La chanteuse de 30 ans a par ailleurs laissé entendre que la justification et les excuses de Snapchat n'étaient pas crédibles.

De son côté, le rappeur de 28 ans s'est brièvement exprimé par l'intermédiaire de son avocat. "Ils devraient changer leur nom, ne plus s'appeler Snapchat mais plutôt Insensibles", a-t-il déclaré à Us Weekly.

L'année dernière, Chris Brown s'était lui-même qualifié de "monstre" en évoquant la terrible soirée où il avait violemment porté la main sur Rihanna dans son documentaire Chris Brown: Welcome to My Life. Les photos du visage tuméfié de la chanteuse avaient à l'époque fait le tour du monde.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Rihanna dans un Sex Shop, à la recherche d'un nouveau sex toy
Rihanna et P.Diddy : leur virée shopping sexy
Rihanna : de diva bling à princesse pop, retour sur l'évolution mode de la star
Sur le même thème
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel