Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Stromae travesti au ''Grand Journal'' : Les secrets de sa prestation dévoilés...

Stromae nous a encore bluffés. Habitué des prestations exceptionnelles sur les plateaux télé - on se souvient de son époustouflant Formidable dans Ce soir ou jamais - le chanteur belge a place la barre encore plus haut au Grand Journal de Canal+ vendredi dernier. Pour entonner Tous les mêmes, il s'est carrément travesti en son double féminin. Une prestation superbe mais surtout une prouesse technique unique décryptée aujourd'hui par Anne-Elisabeth Lemoine dans La Nouvelle édition.

Presque 4h de tournage et 3h30 de montage, c'est le temps ahurissant qu'il a fallu pour réaliser cette séquence exceptionnelle avec Stromae. Car outre son interprétation, c'est surtout le procédé technique qui a impressionné sur le plateau d'Antoine de Caunes, où le chanteur belge s'est retrouvé face à son double féminin, qu'il interprétait lui-même, grâce à un subtil trucage. C'est en effet une doublure, une personne à la même morphologie que l'artiste, qui a été engagée pour les plans où l'on voyait Stromae travesti, pour donner l'illusion du face-à-face.

En plus de cette doublure, c'est une société de production - ayant travaillé selon Anne-Elisabeth Lemoine avec Jean-Pierre Jeunet, notamment sur Alien - qui a carrément été engagé pour s'occuper du morphing, une technique utilisée au moment où Stromae et son double féminin montent sur scène et "fusionnent" pour devenir une seule et même personne. Un procédé rendu populaire par le fameux clip Black or White de Michael Jackson. Le public a également bien aidé à la réalisation de cette séquence, lui qui a été invité à ne pas bouger pendant les 4h de tournage, de 21h à 0h30.

En guise de récompense, ils ont cependant eu droit à un set entier de Stromae sur le plateau, diffusé hier pendant le Before de Canal+. Un set durant lequel le chanteur de Papaoutai, a notamment chanté Alors, on danse, et a fait une petite blague au public. "Et quand y'en a plus ? (...) Je parlais des métros en fait", s'est-il gentiment moqué, vu l'heure tardive. Mais cela valait visiblement la peine de rentrer tard...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Amy Winehouse, émue aux larmes quand elle entend son papa chanter pour elle
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Commentaires