Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Supertramp se reforme pour son quarantenaire ! Avec un show énorme, mais sans Roger ni Dougie...

L'an dernier, au cours d'une interview accordée 40 ans après la naissance de Daddy (groupe qui deviendra peu après Supertramp), Roger Hodgson récusait toute idée de reformation de Supertramp : "On a étudié cette possibilité, on en a parlé à de nombreuses reprises... Mais Rick [Davies] est quasiment retiré, moi-même j'arrive au soir de ma vie. De la part des fans, le message que je reçois, c'est "s'il vous plaît, ne vous reformez pas". Je crois que l'essentiel de la magie et de l'esprit que les gens auraient avec Supertramp, ils l'ont déjà à mes concerts."

Mais le chanteur emblématique du groupe phare du rock progressif des années 1970, auquel on doit des tubes aussi indémodables que Dreamer, The Logical Song, Goodbye Stranger, Take the long way home, ou encore It's raining again, avait pris une précaution : "never say never" - ne jamais dire jamais. Grand bien lui en a pris, puisque Supertramp est de retour, pour une série de 35 concerts à partir du 2 septembre 2010 !

Baptisée 70-10 en référence aux quarante ans d'existence du groupe et de son premier album (éponyme), cette tournée parcourera l'Europe : Allemagne, Autriche, Suisse,
Espagne, Italie, Portugal, Belgique, Pays-Bas, Angleterre, Irlande et France, bien entendu - le 12 octobre à Nantes, le 14 à Clermont-Ferrand, le 16 à Lyon, le 18 à Paris-Bercy, le 20 à Toulouse et le 21 à Toulon. Locations à partir du 24 avril.

Hélas, la reformation a un prix, à l'aune de l'histoire tumultueuse du line-up : conformément à ses déclarations, Roger Hodgson, qui quitta le groupe en 1983 et lancé dans une grande tournée solo cette année, n'en sera pas. Pas plus que le bassiste Dougie Thomson, qui avait également quitté le groupe (qui entra alors en hiatus) en 1988 suite à un différend avec Rick Davies, supposé ne pouvoir continuer à utiliser le nom de Supertramp qu'à condition de ne pas utiliser de chansons écrites par Hodgson - une condition qu'il avait enfreinte. En 1996, lors de la première reformation de Supertramp, Hodgson et Thomson étaient évidemment restés à l'écart.

C'est donc avec le batteur Bob Siebenberg et le saxophoniste John Anthony Helliwell que Rick Davies reprendra la route : le trio historique sera épaulé par d'anciens compagnons de route - Jesse Siebenberg, Cliff Hugo, Carl Verheyen et Lee Thornburg. Ils sont actuellement en répétitions à New York pour la préparation de ce concert de plus de deux heures mis en scène dans un déluge sons et lumières par Michael Brian Duncan.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp