Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

The Cranberries refleurit : Dolores s'épanouit au milieu des roses de 'Tomorrow'

11 photos
Lancer le diaporama
Tomorrow , premier extrait de l'album Roses qui marque le retour des Cranberries après dix ans d'absence.

Les amoureux des Cranberries seront servis pour la Saint-Valentin 2012 : le 14 février prochain, Dolores O'Riordan et ses complices de toujours, Mike Hogan, Noel Hogan et Fergal Lawler livreront un bouquet de roses très attendu. Attendu depuis dix ans, en fait.

Roses, sixième album studio du groupe star irlandais, s'apprête en effet à sceller la reformation des Cranberries après une pause de plus de six années - six très longues années pour les fans, et ils sont nombreux, du rock celtique du band de Limerick et de la voix ensorcelante de sa chanteuse -, et dix ans après sa dernière réalisation, Wake Up and Smell the Coffee (This Is the Day, Time Is Ticking), parue en octobre 2001. Les retrouvailles des Cranberries, amorcées en janvier 2009 à Dublin lorsque Dolores avait été faite marraine honoraire de la Société philosophique universitaire du Trinity College, puis officialisées en août de la même année avec l'annonce d'une tournée, avaient laissé entendre tout au long de l'année 2010, et malgré des soucis de santé affectant la chanteuse, combien l'énergie et l'alchimie avaient été épargnées par ces années de silence. Il restait à le vérifier à l'écoute de créations originales, promises de longue date par la charismatique frontwoman.

Annoncé dès mai 2011, Roses avait préparé le terrain avec Show Me the Way, morceau inédit diffusé en radio en novembre 2011, suivi quelques jours plus tard par Tomorrow, premier single signé The Cranberries depuis plus de neuf ans et Stars, sorti en 2002. A trois semaines de la sortie de Roses, Tomorrow revient à point nommé dans l'air du temps, enrichi d'un clip plaisant, où l'atmosphère un peu rude et l'ambiance de séquestration du garage qui sert de studio et de décor sont enjolivées par l'aura de Dolores O'Riordan et les magnifiques roses rouges, touche de couleur esthétisée de la vidéo, symbolisant la nouvelle frondaison de The Cranberries.

Un bourgeonnement qui s'entend, également : ni vraiment à l'ancienne, ni tout à fait dans le sillage du travail solo de Dolores, Tomorrow se distingue par sa coloration positive (essentiellement en mode majeur, qui vient résoudre de manière solaire le refrain en mineur) et sa superbe architecture de guitares nervurées. Une séduisante entrée en matière pour ce Roses, enregistré en deux fois à Toronto (mai 2011) et Londres (juin 2011), sous la houlette de Stephen Street, ancien collaorateur de The Cranberries sur les albums Everybody Else Is Doing It, So Why Can't We? (1993), No Need to Argue (1994), Bury the Hatchet (1999). Outre Tomorrow, on pourra y entendre des chansons initialement prévues pour l'album qui devait sortir en 2004 et avait été annulé lors de la séparation du groupe, retravaillées pour Roses (Someday, Raining in My Heart, Astral Projections and In it Together).

Pour le clip de Tomorrow, à l'écran, la chanteuse de 40 ans s'affranchit de solides chaînes pour s'épanouir, à l'image de ces roses qui l'accompagnent, et illustrer le propos de sa chanson, qu'elle décryptait en novembre dernier pour Billboard : "A certains moments, on donne une importance exagérée aux choses, on est obsédé par des choses, alors que la spontanéité est parfois la meilleure façon de les gérer. Demain, on ne pourra pas revivre ce moment. Alors il s'agit vraiment d'avancer et, d'une certaine manière, d'observer comment la jeune génération s'inquiète d'un tas de choses futiles. Ils ne les pensent pas futiles, mais, en vieillissant, on comprend mieux."

La formation britannique semble avoir bien survécu à cette longue disette, que chacun a mise à profit à sa manière. L'exubérante Dolores O'Riordan, installée depuis 2009 avec son charmant et imposant mari Don Burton ainsi que leurs quatre enfants dans leur chalet canadien de Buckhorn, s'est donné le temps de se consacrer à sa famille et de sortir deux très beaux albums solos (Are you listening?, No Baggage) avec d'autres musiciens. Mike Hogan en a profité pour ouvrir un restaurant à Limerick. Mike Hogan, outre ses side-projects Mono Band et Arkitekt, s'est affairé à produire des groupes de la scène locale de Limerick. Et Fergal Lowler a travaillé avec les groupes The Low Network, Walter Mitty and the Realists et The Last Days Of Death Country.

Avec Tomorrow et Roses, semés aujourd'hui, on souhaite aux Cranberries des lendemains en fleurs.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Alicia Keys, gravure de mode à Paris, star accessible pour ses fans.