Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Thomas Sadoski : L'acteur de The Newsroom et Wild divorce, après 16 ans d'amour

Reese Witherspoon et Thomas Sadoski lors d'un repas en l'honneur du film Wild à La Grenouille à New York le 3 décembre 2014
17 photos
Lancer le diaporama
Reese Witherspoon et Thomas Sadoski lors d'un repas en l'honneur du film Wild à La Grenouille à New York le 3 décembre 2014
Spécialiste de l'info et de la breaking news au petit écran, l'acteur américain fait l'actu avec une mauvaise nouvelle...

Bad news pour Thomas Sadoski : l'acteur américain de 39 ans, excellent pendant les trois saisons de la brillante série The Newsroom dans la peau du producteur télé franc du collier Don Keefer, divorce de son épouse Kimberly Hope après 16 ans de relation et 8 de mariage, selon une information de l'hebdomadaire Us Weekly.

À lire aussi

Sadoski et sa future ex-femme, directrice de casting de 37 ans, s'étaient rencontrés en 1999 et avaient célébré leur mariage en 2007 - année où l'acteur réalisait ses grands débuts à la télévision, jouant le rôle récurrent d'un dealer dans le soap opera As The World Turns.

Extrêmement discret, Thomas Sadoski n'en est pas moins pour autant un artiste très productif, à créditer notamment d'une intense activité sur les planches depuis la fin des années 1990. Cette année, il a joué à Broadway avec Amanda Seyfried, protagonistes d'une pièce de Neil LaBute, The Way We Get By, traitant des suites d'une aventure d'un soir alcoolisé... Le dramaturge, scénariste et réalisateur (Possession, En compagnie des hommes, Panique aux funérailles) du Michigan lui réussit, d'ailleurs : Thomas Sadoski avait en effet reçu de multiples nominations (dont une pour le Tony Award du meilleur acteur) pour son rôle de Greg dans la pièce reasons to be pretty, un énorme succès public et critique. Mais la réciproque est valable aussi, LaBute ayant en effet loué l'influence de son acteur sur son oeuvre : "La bienveillance et la générosité qui le caractérisent, a-t-il confié, m'ont aidé à ne pas retomber dans ce que j'avais pu faire par le passé. Mes pièces, en général, finissent de manière sombre. J'ai toujours cru que c'était la vie telle qu'elle est, qu'il y avait toujours des nuances de gris, mais il m'a aidé à voir d'autres couleurs dans la palette." Un bel éloge.

Parmi les interprètes qui donnaient alors la réplique à Sadoski figurait une certaine Alison Pill, qu'il allait plus tard retrouver sur les planches de Broadway dans The House of Blue Leaves (avec aussi Ben Stiller, Edie Falco et Jennifer Jason Leigh) et qui allait devenir sa compagne de fiction dans The Newsroom, formidable dans le rôle de Maggie. En 2011, il se signalait encore dans l'une des pièces les plus en vue de Broadway, Other Desert Cities, pour laquelle il a été primé.

Le grand public international aura lui aussi eu maintes occasions de remarquer Thomas Sadoski : au cinéma, celui qui fit ses débuts en 2000 dans la rom-com Loser au côté de Jason Biggs tenait en 2014 le joli rôle du mari du personnage campé par Reese Witherspoon dans l'éprouvant et initiatique Wild, de Jean-Marc Vallée. Dans quelques jours, il sera de retour sur les écrans américains avec I Smile Back, un drame d'Adam Salky mettant en scène une Sarah Silverman aux prises avec la dépression.

Quant à la télévision, il y est de nouveau à l'affiche, protagoniste depuis la rentrée d'une nouvelle sitcom sur CBS, Life in Pieces, qui suit et entremêle les péripéties des trois membres d'une fratrie (avec Colin Hanks, fils de Tom, et Betsy Brandt).

G.J.

Bande-annonce de Life in Pieces, nouvelle série sur CBS à la rentrée 2015
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel