Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Top Chef 2019 - Samuel gagnant : "Ça s'est joué à pas grand chose..."

12 photos
Lancer le diaporama
Samuel est le grand gagnant de la 10e saison de Top Chef ! Le jeune chef qui officie à l'ambassade de Belgique à Tokyo revient, en exclusivité pour Purepeople.com, sur son parcours atypique.

Les jeux étaient serrés lors de la grande finale de Top Chef 10 sur M6 ! Et c'est finalement Samuel qui est ressorti grand gagnant du concours. Le candidat a su faire la différence face à Guillaume notamment grâce à son dessert en trompe-l'oeil. Auprès de Purepeople.com, il se livre après sa victoire.

À lire aussi

Qu'est-ce que cela vous fait d'être vainqueur de Top Chef ?
Beaucoup de fierté ! Je suis très content d'avoir gagné cette édition. Surtout que pour les 10 ans la barre était très haute, tous les candidats étaient vraiment à fond et le niveau était très très haut. Il y avait beaucoup de candidats qui méritaient de gagner donc très très content d'être le grand vainqueur. Mais je prends aussi l'habitude de dire que pour moi cette année il y a deux vainqueurs parce qu'avec Guillaume on est très copains, ça s'est joué à pas grand-chose et je pense qu'on méritait tous les deux de gagner.

Qu'avez-vous ressenti lors de la cérémonie des couteaux ?
Beaucoup de fierté parce que tous mes proches soient là. Même si je vis à l'étranger, je garde un lien très fort avec eux. Ils étaient 50 à être venus donc forcément explosion de joie énorme, un grand moment d'émotion inoubliable avec eux.

Comment ont réagi vos proches ?
Eux étaient sûrs que j'allais gagner, ils y pensaient très fort. Ils étaient vraiment à fond derrière moi, depuis le début ils m'ont énormément soutenu parce que Top Chef c'est un vrai marathon et je pense qu'on a besoin d'un certain entourage pour nous aider. Ils étaient vraiment très très très très fiers, je pense à mon papa, ma maman... à tous mes proches d'ailleurs. Ils étaient tous très contents pour moi et je suis très content d'avoir partagé cette victoire avec eux.

Vous avez été éliminé puis vous vous retrouvez grand gagnant... L'auriez-vous imaginé ?
Mon parcours est vraiment atypique, je pense que je suis un candidat un peu spécial, je vis à l'étranger, je me suis fait éliminer... Mais la vie est comme ça, tout n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Ça fait partie de mon parcours, j'ai eu un petit moment de faiblesse à la moitié du parcours. Je me suis un peu laissé aller, je l'ai payé cash avec une élimination. J'ai eu la chance que depuis quelques saisons dans Top Chef il y ait un retour des éliminés, je me suis dit que je n'allais pas partir sur une assiette comme ça. Je suis revenu avec une autre mentalité, je savais que je n'avais plus le droit à l'erreur, qu'il ne fallait rien lâcher et aller jusqu'au bout !

Je me suis un peu laissé aller, je l'ai payé cash

Comment avez-vous vécu cette finale face à votre ancien coéquipier Guillaume ?
Ça a été un grand moment. Ça n'a pas été une partie de plaisir dans un sens parce que ça a été vraiment 10 heures très compliquées mais j'ai pris beaucoup de plaisir parce que j'étais face à mon super pote. On était ensemble tous les deux et ce n'était pas vraiment une finale... Dans tous les cas, celui qui gagnait, l'autre était content pour lui. Il y avait un état d'esprit très sain et j'ai pris beaucoup de plaisir à la faire contre et avec Guillaume.

Pensez que quelque chose en particulier a joué en votre faveur ?
Mon père me dit que c'est mon dessert qui m'a fait gagner. Moi je ne sais pas, je ne sais pas quel a été le vote des gens, ce qui s'est dit... C'est vrai que ça a été difficile. J'avais peur que le bouillon soit trop épicé, le saumon malheureusement a attendu donc il a un peu sur-cuit. Même si j'ai fait attention à la température, les plaques étaient déjà au four, c'était compliqué. Le dessert avec la cellule qui tombe en panne trois fois... Ça a été un vrai chemin de croix cette finale. Mais je pense que c'est la totalité des trois plats, le menu qui a séduit et qui m'a fait gagner. Mais à très peu de choses finalement c'est pour ça que je pense qu'on est deux gagnants cette année pour Top Chef.

Comment avez-vous vécu votre première expérience télé ?
C'est vraiment particulier, c'est un monde à part. Il faut s'y habituer, ça prend quand même quelques semaines mais je m'y suis bien adapté. Je pense que c'est un peu comme la cuisine, il faut savoir s'adapter. Je ne suis pas je pense le candidat le plus télé mais au moins je suis resté moi-même.

Qu'est-ce qui a changé dans votre vie depuis la diffusion de l'émission ?
J'ai la chance d'être à l'étranger donc forcément j'ai moins la notoriété du quotidien par rapport à certains candidats qui sont en France. Mais ça m'a apporté beaucoup de reconnaissance, même à l'internationale de par des chefs qui sont des amis à Tokyo ou ailleurs. Ça fait vraiment plaisir et c'est grâce à Top Chef.

Êtes-vous stressé par l'après finale ?
Non, je ne suis pas du tout stressé. Ce qui est sûr et certain, et je l'avais déjà dit à mes proches, c'est que Top Chef, que je sois le premier éliminé ou le gagnant, ça ne me changera pas. Je suis comme je suis et médiatisation ou pas, je resterai le même, j'aimerai toujours les mêmes gens.

Je resterai le même, médiatisation ou pas

Qu'avez-vous appris grâce à Top Chef ?
J'ai appris à me remettre en question. Top Chef c'est un bon coup de pied aux fesses pour une carrière. Je pense qu'il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers. J'arrive à 30 ans, j'avais envie de me donner un nouveau challenge et quel challenge de faire Top Chef ! Ça m'a appris à être toujours à fond, ne jamais rien lâcher, être compétiteur, toujours tout donner. C'était une chance extraordinaire d'avoir pu participer à cette compétition.

Qu'est-ce qui a changé dans votre cuisine ?
Je pense que ma cuisine a évolué parce que forcément avoir l'avis de tous ces grands chefs, aujourd'hui on parle de chefs 2, 3 étoiles ! Tous leurs conseils je les ai bus, avec une très grande attention, et forcément ça m'a aidé et ça va encore aider ma cuisine à évoluer, grâce à Top Chef.

Quel est votre meilleur souvenir ?

Forcément ça reste la finale ! Le tirage des couteaux avec ma famille, c'est le meilleur souvenir de l'émission en général. Mais il y a aussi la rencontre avec Guillaume, avec les autres candidats. C'était une saison exceptionnelle, on était tous soudés, très proches. Il y avait beaucoup de candidats qui méritaient d'être en finale, le niveau était très élevé. Je leur rend tous hommage parce que je pense qu'on a fait vraiment une belle saison.

Et le pire ?
C'est mon élimination en cours de parcours, même si j'étais moins bien à ce moment-là. Mais ça fait partie aussi de mon expérience, je l'assume.

Quel rapport entretenez-vous aujourd'hui avec Philippe Etchebest et Michel Sarran ?
Aujourd'hui, j'ai toujours une très très bonne communication avec les chefs. J'ai trouvé qu'ils ont été vraiment d'une bienveillance extraordinaire avec nous. Ils ont énormément de respect pour les candidats, ils nous ont presque traités comme leurs égaux et ça fait extrêmement plaisir parce qu'on en est loin. Mais de voir l'attitude qu'ils ont eu envers nous, c'était vraiment incroyable ! Je suis sûre qu'on va rester en contact encore tous les quatre, avec Guillaume, pendant un bon moment.

Quels sont vos projets ?
Aujourd'hui je suis toujours à Tokyo. L'ambassadeur finit son mandat en août, je ne pouvais pas partir comme ça, j'ai toujours eu de très très bonnes relations avec lui. Il a besoin de moi jusqu'à son départ, il m'a laissé partir faire Top Chef donc je ne le laisserai pas tomber, c'est une évidence.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel