Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Un mannequin de 14 ans meurt d'épuisement en pleine Fashion Week

Vlada Dzyuba souffrait d'une méningite, aggravée par la fatigue.

"Les mauvais traitements ont toujours été largement connus et tolérés au sein de l'industrie [de la mode]", a récemment déploré l'icône américaine Christy Turlington. Une adolescente russe en a fait les frais, et l'a payé de sa vie. Vlada Dzyuba, 14 ans, est morte d'épuisement après 13 heures de travail consécutives, sans pause.

La triste nouvelle a été communiquée en début de semaine, et fait trembler la planète Mode. Vlada Dzyuba est décédée le vendredi 27 octobre à Shanghaï, après deux jours de coma. Vlad était en Chine pour participer à la Fashion Week locale (du 11 au 18 octobre). Le rapport d'autopsie révèlerait qu'une méningite aggravée par la fatigue - le terme "épuisement total" y serait employé - est à l'origine de sa mort.

Mardi 24 octobre, trois jours avant sa disparition et la veille de sa plongée dans le coma, Vlada Dzyuba a été victime d'un accès de fièvre et de vertige. La jeune fille s'est évanouie et n'a été transportée à l'hôpital que le lendemain, mercredi 25 octobre.

"Elle m'a appelée pour me dire 'Maman, je suis tellement fatiguée, je voudrais tellement dormir'. Je n'ai pas dormi moi-même depuis. Je l'appelais constamment pour lui demander d'aller à l'hôpital", a confié la mère de Vlada Dzyuba à la chaîne de télé russe NTV. Le quotidien The Siberian Times a révélé que Vlada, déjà malade, sortait d'une journée de travail de 13 heures. Selon d'autres médias, Vlada ne bénéficiait pas d'assurance santé, et était rémunérée 8 euros par jour.

L'agence chinoise qui a booké Vlada Dzyuba, ESEE, a fait part de sa tristesse sur le réseau social Weibo et réfuté toute responsabilité. "Elle avait des pauses régulières et ne travaillait guère plus de huit heures par jour", a indiqué le directeur de l'agence. Le contrat de Vlada limitait pourtant son temps de travail à 3 heures quotidiennes.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Beyoncé, de la diva bling à l'icône de mode : l'évolution style de la star !
Cameron Diaz, accro au luxe à la française
Kristen Stewart : son shooting complice avec Karl Lagerfeld
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel