Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"J'ai voulu m'acheter un morceau de féminité" : Clémentine Célarié a succombé à la chirurgie esthétique, confidences

"J'ai voulu m'acheter un morceau de féminité" : Clémentine Célarié a succombé à la chirurgie esthétique, confidences
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
13 photos
Clémentine Célarié, qui a récemment dévoilé avoir lutté contre un cancer du côlon, se livre avec franchise dans un livre. Particulièrement dure avec elle-même, l'actrice de 64 ans évoque son physique et admet avoir tenté la chirurgie esthétique pour se sentir "regardée".

Lorsqu'elle était adolescente, Clémentine Célarié a choisi de se plier à "la normalité". À l'époque, elle pensait même que sa rhinoplastie serait son ticket d'entrée dans le cinéma, au même titre que le talent et le travail. Dans son livre Les mots défendus (Ed. Albin Michel), la comédienne revient sur cette décision lourde de sens qu'elle ne regrette pas.

"J'ai voulu m'acheter un morceau de féminité pour me sentir regardée. Je me suis acheté un nez comme un passeport pour être comédienne. J'ai inconsciemment changé mon destin. Je suis devenue plus 'jolie'. Je me suis payé une normalité, mais elle n'était qu'extérieure", a développé Clémentine Célarié dans son livre, dont Gala diffuse des extraits. Adolescente, la populaire comédienne s'est longtemps détestée, notamment à cause de son nez et de son physique. "Je trouvais que mon physique était une injustice. Je me sentais tellement moche, j'avais un nez terrible. J'ai vraiment eu une adolescence pourrie. Ça a complètement changé mon existence", avait-elle déjà regretté dans les pages de Gala.

De cette culture de la "perfection" et de la normalité, Clémentine Célarié en a gardé une sorte de haine contre elle-même. À 64 ans, la comédienne qui a récemment vaincu un cancer du côlon s'impose toujours un "régime perpétuel". "Je veux être mince et je fais d'ailleurs un régime perpétuel. À la diète toute l'année pour me sentir belle, vivante et toujours en devenir", a commenté l'actrice dans son livre.

Une hygiène de vie militaire pas forcément facile à vivre. "Quand j'étais plus enrobée ça a été tellement emmerdant, que ça entravait ma liberté. Donc je me suis obligée à une rigueur implacable, comme un pacte passé avec moi-même", confiait-elle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image