Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Amy Schumer violée : Elle a perdu sa virginité alors qu'elle dormait...

Amy Schumer violée : Elle a perdu sa virginité alors qu'elle dormait...
15 photos
Lancer le diaporama
Amy Schumer se confie sur son viol dans une des SuperSoul Conversations animées par Oprah Winfrey
Amy Schumer, la nouvelle enfant chérie de la comédie américaine, livre un témoignage bouleversant à Oprah Winfrey en revenant sur son passé douloureux et sa première relation avec un homme violent.

Si aujourd'hui Amy Schumer a pris une revanche sur la vie et s'affiche désormais en femme mariée et comblée, tout n'a pas toujours été si rose. Dans une des SuperSoul Conversations animées par Oprah Winfrey, l'humoriste, comédienne et réalisatrice a fait une confidence bouleversante en faisant le récit du viol dont elle a été victime...

"J'ai perdu ma virginité alors que je dormais", révèle-t-elle, sans détour. Le sujet, elle l'avait déjà évoqué dans un livre en 2016 ainsi que dans son spectacle de stand-up, par le prisme de l'humour. "J'ai l'habitude d'en parler dans mon stand-up en l'appelant 'viol de zone d'ombre'... et d'essayer de faire rire les gens avec ça", avoue l'invitée d'Oprah. Elle confie également : "Quand cela vous arrive, vous vous dites 'Ok, et bien ce n'est pas quelqu'un que j'aimerais voir pourrir en prison mais ce qu'il m'a fait n'était bien, je n'étais pas consentante'."

Pour autant, à l'époque, Amy Schumer ne met pas les mots justes sur ce qu'elle vient de subir. Pire, son petit ami, n'ayant pas eu conscience qu'elle n'était pas consentante, s'en est voulu... si bien que c'est elle qui a dû le rassurer. "C'était mon petit ami, je l'aimais, il fallait bien que je le réconforte, se souvient-elle. Mais je me suis aussi sentie en colère. (...) C'est une rage qui est restée en moi. Je ne pense pas qu'on puisse perdre cette rage-là. En tant que femme, on nous apprend à ne pas être en colère parce que sinon les gens nous rejettent tout de suite. Je voulais le rassurer et essayer de repousser ma colère."

Elle ne dira donc rien, de même qu'elle subira sans se rebeller ses accès de violence. "J'ai été blessée par accident pas mal de fois. Il ne réalisait à quel point il m'attrapait violemment, il me secouait, me poussait, et après je tombais ou heurtais quelque chose, et je me faisais mal", se souvient-elle. Avant d'ajouter : "Je peux raconter ce qu'on ressent quand on est jeté sur le capot d'une voiture comme si ça s'était passé il y a une heure."

Confessant avoir "eu peur pour [sa] vie", Amy Schumer dit avoir tenté de fuir. Mais sous le joug de son compagnon d'alors, elle se laisse manipuler. À Oprah Winfrey, elle dit encore que son ex l'avait "convaincue" qu'elle "n'était pas digne d'être aimée et qu'il était la seule personne qui en serait capable". Heureusement que Chris Fischer a réussi à la persuader du contraire !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image