Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Beatrice Borromeo, beauté haute couture 10 ans après : La divine contradiction

Beatrice Borromeo, photographiée par Paolo Roversi, en couverture de Vogue Unique spécial Haute Couture, supplément du Vogue Italie de septembre 2015.
54 photos
Lancer le diaporama
Beatrice Borromeo, photographiée par Paolo Roversi, en couverture de Vogue Unique spécial Haute Couture, supplément du Vogue Italie de septembre 2015.
Elle se décrit comme une contradiction, mais elle a tout pour faire l'unanimité. Belle et intelligente, la femme de Pierre Casiraghi est époustouflante de classe dans le "Vogue" italien.

"La dernière fois que j'ai posé pour des photos, il y a plus de dix ans, c'était justement avec lui [Paolo Roversi], pour Vogue Italie." Dix ans plus tard, Beatrice Borromeo est bel et bien la magnifique femme qu'elle promettait alors de devenir, et le prouve devant l'objectif : "C'est comme retourner à l'adolescence", savoure-t-elle. Fatale et candide à la fois. On en oublierait presque qu'elle n'a pas tardé à tourner le dos au mannequinat et au diktat de l'apparence pour s'imposer, diplômée de Columbia, comme une brillante journaliste d'investigation et d'opinion, opiniâtre, qui n'a pas peur de se frotter aux matriarches de la mafia calabraise, un micro planqué sous ses vêtements, ni de jouter avec des personnalités influentes. La mode garde toutefois ses faveurs : mais c'est "un intérêt sain" qu'elle lui porte, comme elle le revendique dans le Vogue transalpin et comme on l'a vérifié à l'occasion de la Fashion Week de Milan qui vient de s'achever dans la cité lombarde, à laquelle elle a pris part en compagnie de sa belle-soeur la styliste Marta Ferri. Un intérêt sain qui n'exclut pas, pour le plaisir, une petite pige comme modèle.

D'habitude, je ne m'expose pas...

Mannequin un jour, mannequin toujours, voilà un adage qui sied bien à l'aristocrate italienne, entrée officiellement cet été dans la famille princière de Monaco par son mariage avec son amoureux de longue date, Pierre Casiraghi, fils de la princesse Caroline et accessoirement...mannequin pour Berluti. Pour Vogue Italie, qui a choisi de faire de la jeune mariée son héroïne de rentrée, Beatrice Borromeo, 30 ans depuis le 18 août, retrouve le photographe Paolo Roversi, dix ans plus tard. En couverture du supplément Vogue Unique spécial Haute Couture, la belle impose son charisme incandescent dans une mise en scène ombrageuse : une lumière crue et des tons froids mettent en exergue son teint diaphane et sa blondeur, les ombres dessinent son visage fin trônant sur un long cou échappé d'une tenue de plumes noir corbeau (Chanel Haute Couture), son regard perçant, ses lèvres intenses (le fameux Rouge Allure de Chanel) entr'ouvertes et ses cheveux un peu bohèmes couronnés d'une natte (un travail de Shuko Sumida) créent la vie dans ce décor aride... On pense à Charlize Theron en impérieuse reine noire dans Blanche-Neige et le Chasseur.

En pages intérieures, le shooting s'étoffe, épique et sombre, digne d'une reine de Game of Thrones. Valentino, Chanel et Giorgio Armani Privé (à qui Beatrice devait sa somptueuse robe de mariée) se relayent pour la sublimer, avec une sophistication que cette adepte du casual transcende. La preuve en images, disponibles sur le site de Vogue Italie. "Plus qu'un photographe, c'est un peintre", dit-elle de Paolo Roversi dans l'entretien accordé à la journaliste Fiamma Sanò à l'occasion de cette séance photo au goût de jouvence. Le résultat corrobore son analyse. "D'habitude, je ne m'expose pas, je suis déjà plus exposée que je le voudrais. Et s'il ne s'agit pas d'un engagement lié au travail, je m'efforce de me tenir à l'écart des projecteurs. Mais une couverture de Vogue à montrer à mes petits-enfants quand je serai vieille, ça m'amusait trop", explique Beatrice Borromeo lorsqu'on lui demande s'il a été naturel pour elle d'accepter de réaliser ce shooting.

En tout cas, certainement pas par vanité. "Il n'y a que des défauts qui me viennent, commence-t-elle ainsi par répondre lorsqu'on lui demande d'énoncer son plus grand talent. Mais peut-être ma capacité à me connecter avec les personnes que je rencontre et que j'interviewe pour mon travail." Journaliste pour Il Fatto Quotidiano, contributrice notoire de Newsweek et The Daily Beast, elle se passionne pour le terrain, l'enquête, l'échange, le documentaire, et les idées ne lui manquent pas : "J'aime raconter des histoires, je veux que mon travail ait un impact social", revendique celle qui a fait sensation récemment avec un document télévisé exceptionnel sur les mammas de la mafia et se penche actuellement sur la prostitution infantile dans le nord du pays. Son interlocutrice tente alors, à propos de social, de franchir la frontière entre public et privé, invitant l'épouse de Pierre Casiraghi à parler de sa participation à des oeuvres caritatives (on peut penser en particulier au traditionnel Bal de la Rose à Monaco) : "Quand on s'engage dans la bienfaisance, il ne faut parler que lorsque cela sert à quelque chose, pour promouvoir une cause ou inciter les gens à participer", élude-t-elle.

Je dois réorganiser ma vie, maintenant

Ce qui ne veut pas dire que Beatrice Borromeo, qui ne cherche absolument pas à être devant la caméra et érige la salle de montage en "religion", se refuse à parler de sa propre vie. Au contraire, elle a appris à considérer sa position, celle d'une aristocrate qui a choisi de devenir une reporter aux convictions politiques et sociales entières : "Je sais que je suis une contradiction, remarque sans ambages cette descendante des princes Borromée. Pendant bien des années, j'ai gardé sous contrôle les moindres facettes de mon caractère, uniquement par peur d'être critiquée. Puis je me suis arrêtée d'éprouver de la culpabilité pour des données objectives, comme la famille dans laquelle je suis née où la personne avec laquelle je vis. Il y a des aspects de moi que j'estime plus que tout, en premier lieu mon travail. Mais un aspect ne fait pas à lui seul une personne, c'est un tout qui la définit. Il faut accepter le fait que les choses sont compliquées, et accepter la critique avec sérénité."

Elle impose ses idées avec passion et élégance, elle les expose "comme un fleuve en furie courant dans un doux paysage de collines", dépeint Fiamma Sanò en l'écoutant. "J'ai vécu dans tant de mondes, philosophe paisiblement Beatrice Borromeo. Cela vous fait courir le risque de vous laisser porter par la pensée des autres. Je crois que pour moi, l'authenticité, c'est de défendre ses propres idées en ayant le courage (...) d'en changer."

Femme désormais mariée mais toujours travailleuse acharnée, madame Beatrice Borromeo, parmi ses nombreux projets, souhaite désormais s'atteler à la rédaction de son premier livre en solo, quelques années après avoir été co-auteure de l'essai politique Italia Annozero avec Vauro Senesi et Marco Travaglio : "J'ai quelques idées, mais j'ai besoin de faire redémarrer la machine avec de nouveaux engrenages, et de réorganiser ma vie maintenant que je vais passer plus de temps à Monaco."

Guillaume Joffroy

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Maïwenn sur le plateau de C à vous (France 5), afin d'assurer la promotion de son nouveau film, "ADN".
Maïwenn sur le plateau de C à vous (France 5), afin d'assurer la promotion de son nouveau film, "ADN".
Jean-Pascal Lacoste très cash avec sa belle-soeur Sylvie Tellier dans "Touche pas à mon poste"
Jean-Pascal Lacoste très cash avec sa belle-soeur Sylvie Tellier dans "Touche pas à mon poste"
Karl du Bachelor dans le JT de 20h de TF1 présenté par Gilles Boulleau
Karl du Bachelor dans le JT de 20h de TF1 présenté par Gilles Boulleau
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi", sur TF1
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi", sur TF1
Ophélie, candidate des "Reines du shopping" sur M6.
Ophélie, candidate des "Reines du shopping" sur M6.
Vincent et Pascale de "L'amour est dans le pré" plus en couple, M6
Vincent et Pascale de "L'amour est dans le pré" plus en couple, M6
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi" sur les Réunionnais, sur TF1
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi" sur les Réunionnais, sur TF1
Emma, candidate de "Mariés au premier regard" saison 2 sur M6, annonce sa rupture avec Laurent sur Instagram.
Emma, candidate de "Mariés au premier regard" saison 2 sur M6, annonce sa rupture avec Laurent sur Instagram.
Rapprochement entre Mathieu et Alexandre dans "L'amour est dans le pré", sur M6
Rapprochement entre Mathieu et Alexandre dans "L'amour est dans le pré", sur M6
Fifi dans "L'amour vu du pré" sur M6 avec sa compagne Murielle
Fifi dans "L'amour vu du pré" sur M6 avec sa compagne Murielle
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image