Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cara Delevingne, éméchée aux GQ Awards : Le mannequin incontrôlable !

31 photos
Lancer le diaporama
Cara Delevingne lors de la soirée "GQ Men of the Year Awards 2014" à Londres, le 2 septembre 2014.

Si malgré son jeune âge, elle assure comme pas deux sur les catwalks les plus prestigieux de la planète, Cara Delevingne n'est pas toujours irréprochable devant l'objectif des photographes. Divine sur le tapis rouge des GQ Men of the Year Awards, qui se sont déroulés hier, mardi 2 septembre à Londres, la jeune Anglaise a fait sensation au cours de la soirée, mais pas exactement pour les bonnes raisons.

Vêtu d'une robe brodée transparente dévoilant largement son anatomie, le mannequin branché de 22 ans avait en effet visiblement quelque peu abusé du champagne. Comme en témoignent les photos publiées par le Daily Mail, la célèbre blonde, ex-girlfriend de la déjantée Michelle Rodriguez, s'est ni plus ni moins retrouvée les quatre fers en l'air, après s'être précipitée dans les bras du styliste Jonathan Saunders. De tout évidence d'humeur légère, pour ne pas dire éméchée, la star des podiums n'a pas hésité à chevaucher le créateur, pour finir les fesses au sol - le tout aux abords du bar dont elle aurait mieux fait de se tenir éloignée.

Il faut dire que, débarquée le même jour à l'aéroport Heathrow de Londres, Cara Delevingne a fait une arrivée remarquée sur ses terres natales. Dans un état second, la petite British, adoubée par les plus grands y compris par le pape de la mode Karl Lagerfeld, a fait les 400 coups à la descente de l'avion, se comportant de manière erratique et particulièrement étrange.

Chapeau rouge sur la tête et dans une tenue ultrarelax, Cara s'est donnée en spectacle et a chahuté ouvertement dans les couloirs de l'aéroport, entre courses-poursuites soudaines et doigts d'honneur aux photographes. Autant dire que la petite bombe, reine de la grimace et réputée pour ne pas tenir en place, n'avait rien à voir avec la jeune femme chic et stylée des tapis rouges et n'a pas franchement fait honneur à l'élégance britannique. Venue remettre le GQ Awards de l'artiste solo de l'année, décerné à son grand ami Pharrell Williams, Cara Delevingne est néanmoins parvenue à s'acquitter de sa tâche sans dégâts collatéraux. Ce qui est certain, c'est qu'aujourd'hui, le réveil n'a pas dû être facile-facile pour la demoiselle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel