Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlene et Albert de Monaco, deux bébés, un destin : 'Nous saurons les guider'

Le prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco en couverture de  Point de Vue  le 26 novembre 2014. Ils y évoquent leurs jumeaux, dont la naissance est attendue mi-décembre.
13 photos
Lancer le diaporama
Le prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco en couverture de Point de Vue le 26 novembre 2014. Ils y évoquent leurs jumeaux, dont la naissance est attendue mi-décembre.

Les divins enfants seront assurément un peu en avance sur Noël, plus beaux cadeaux dont le prince Albert II de Monaco et la princesse Charlene puissent rêver. Parfaitement sereins, fin prêts à accueillir ces bébés dont ils ne connaissent pas le sexe (du moins le souverain monégasque cultive-t-il cette délicieuse ignorance, son épouse jouant le jeu), les futurs parents, dans le sillage de leur splendide apparition conjointe, ponctuée d'un vrai baiser de cinéma, lors de la Fête nationale sur le Rocher, se confient abondamment et en toute quiétude dans les hebdomadaires Point de Vue et Gala.

A Monaco, la discrétion est comme une seconde religion ; la communication, un art rare. Mais, à quelques jours de l'arrivée des jumeaux (ou jumelles), Albert, 56 ans, et Charlene, 36 ans, y dérogent avec délectation pour livrer leurs impressions, leur vision, leurs ambitions. Pour partager leur bonheur qui va aller grandissant.

En solo, le prince Albert II de Monaco s'était déjà longuement confié à Monaco Matin. Dans un entretien publié le jour de la Fête nationale, il évoquait en toute liberté l'accouchement de Charlene, prévu "aux alentours de Noël" mais attendu "une dizaine de jours avant" comme souvent de le cas de naissances gémellaires ; le sexe des jumeaux, indiquant ne pas souhaiter "être informé" et pouvoir compter sur son épouse, qui "le sait certainement mais garde le secret" ; ou encore les célébrations qui viendront saluer cet heureux événement, entre jour férié, rassemblements populaires et coups de canon. Quant à la surprise promise à ce dernier titre, elle a été levée par le biais d'un communiqué signalant, entre autres informations liées à la naissance, que 42 coups retentiront, soit 21 pour chaque enfant sans distinction de sexe. Puis, au détour d'une rencontre avec le quotidien Le Parisien au Yacht-Club de Monaco, au motif de la présentation d'un spectacle événement du Cirque Eloize, il confiait vouloir transmettre à la jeune génération les valeurs de tolérance et de générosité de sa défunte mère la princesse Grace.

Le 19 novembre, en marge des célébrations de la Fête nationale, marquées notamment par la participation vedette du tout jeune Sacha Casiraghi au côté de sa bienveillante grand-mère la princesse Caroline, le couple princier accordait quelques moments privilégiés à deux revues françaises. Derrière les murs du palais, au balcon duquel, enceinte de huit mois et logiquement ménagée, elle effectuait sa seule - et brève - apparition de la journée, la princesse Charlene prenait paisiblement la pose, dans sa même tenue Akris surmontée d'un béret et auprès de son mari.

Leurs enfants, leurs batailles

Avec Point de Vue, l'entretien conjoint débute dans l'euphorie : "Le calendrier nous a en effet réservé une belle surprise, s'est enthousiasmé le prince Albert à l'idée de devenir père de deux enfants légitimes à l'aube du dixième anniversaire de son avènement. Nous sommes très heureux à l'idée d'avoir des jumeaux. C'est une première dans l'histoire de Monaco et un événement extraordinaire !" Reprenant sa réponse faite à Monaco Matin concernant le sexe des enfants, un "merveilleux cadeau de la vie" ("il est rare d'avoir des surprises aussi agréables"), le souverain s'est réjoui, à l'invitation de son aimable interlocutrice Adélaïde de Clermont-Tonnerre, d'assurer la continuité dynastique, composante essentielle de la stabilité du régime institutionnel de la principauté. Et à propos de tradition : "Chaque enfant, précise-t-il en insistant sur le désir du couple de raffermir les liens avec les fiefs historiques des Grimaldi, portera des titres particuliers, attachés à notre histoire, et ce, dès leur venue au monde. En application du traité de Péronne datant de 1641, le prince, ou la princesse, héréditaire de Monaco sera marquis, ou marquise des Baux (en Provence). Le deuxième enfant dans la ligne de succession portera quant à lui le titre de comte, ou de comtesse, de Carladès (en Auvergne)."

La princesse Charlene, qui "se porte bien" à l'approche de la délivrance, se dit pour sa part "très touchée de l'affection" que lui portent les Monégasques : "Ils me la témoignent chaque jour avec beaucoup de sympathie. D'ailleurs, je l'ai constaté lorsque, avec mon époux, nous sommes apparus au balcon aujourd'hui. C'est un moment d'échange chaleureux avec les Monégasques et les résidents de Monaco dont je me sens vraiment proche", déclare-t-elle au cours de cette interview qui lui permet aussi de revenir sur ses engagements philanthropiques par le biais de sa fondation éponyme, qu'elle présentait en septembre lors du sommet Clinton Global Initiative à New York. Avec l'espoir, partagé avec son époux, que leurs enfants feront leurs leurs combats. Très préoccupé par la situation environnementale, le prince Albert se dit "heureux de soutenir plus de trois cents projets grâce aux actions de sa fondation" : "C'est une contribution mineure à l'échelle de la Terre, mais si mes actions peuvent convaincre d'autres de s'engager, alors ce sera positif (...) Nos enfants seront très tôt, je l'espère, sensibilisés aux grands enjeux environnementaux."

Princesse du peuple ?

Interviewée seule par Gala, Charlene de Monaco prolonge cet espoir : "Nous saurons les guider pour qu'ils sachent faire face à leurs responsabilités futures, qu'ils respectent leur prochain, soient attentifs aux autres, ouverts sur le monde", assure-t-elle en énumérant les "valeurs fondamentales pour qu'ils puissent se construire", inculquées par ses propres parents - travail, courage, sens du devoir, amitié, honnêteté, humilité. Prête à marcher dans les pas de sa propre mère, "une femme admirable" qui a "toujours été très présente pour ses frères (Gareth et Sean) et elle" et lui a "fait découvrir et apprécier la natation", elle revient également dans l'hebdomadaire people sur son attachement à la principauté : "Ce sont des liens très étroits. J'aime aller à la rencontre des Monégasques et des résidents de la principauté. Il m'arrive souvent de discuter spontanément avec eux. J'ai mes habitudes dans certains commerces. Je reste à leur écoute. Ces contacts sont essentiels pour moi."

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Jade Foret, dans une story Instagram du 29 juillet 2019, a démenti être célibataire comme elle le prétendait quelques heures plus tôt dans une précédente story, ajoutant une photo de la mention "épouse d'Arnaud Lagardère" dans son passeport.
Karen Khachanov après sa huitième de finale contre Juan Martin Del Potro à Roland-Garros le 3 juin 2019. Sa femme Veronika Shkliaeva est enceinte de leur premier enfant
Jade Lagardère à l'hôpital en Belgique le 5 juillet 2019, en raison d'une pyélonéphrite.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Chiara Ferragni fête ses 32 ans en famille avec le sac "Peekaboo" de Fendi. Mai 2019.
Céline Dion dans 50'inside, le samedi 6 avril 2019
Patrick Juvet parle de chirurgie esthétique et de ses lèvres dans "Les terriens du dimanche", sur C8, le 10 mars 2019.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Pauline Ducruet et Camille Gottlieb dans un salon de tatouages de New York avec leur maman Stéphanie de Monaco le 17 mars 2019.
Céline Dion dans "50 Minutes Inside", diffusée ce samedi 6 juillet 2019 sur TF1.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel