Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Clash au Supplément : Jean-Vincent Placé a bien réglé ses PV et porte plainte

7 photos
Lancer le diaporama

Dans l'affaire Jean-Vincent Placé contre Le Supplément, après qu'Audrey Pulvar et Roselyne Bachelot ont critiqué la méthode de leurs confrères de , c'est RTL qui est intervenu hier, lundi 14 avril, en affirmant que le président du groupe EELV au Sénat avait bien réglé la totalité de ses PV il y a quelques semaines... Contrairement à ce que laissait entendre le reportage diffusé sur la chaîne cryptée dimanche 13 avril.

Selon la radio de la rue Bayard, l'homme politique s'est acquitté en février de ses dettes s'élevant à hauteur de 18 000 euros. "Le 26 février dernier, le Conseil régional d'Ile-de-France a reçu un courrier venant de Bercy stipulant que l'écologiste ne doit plus un seul centime à l'État", explique RTL.

Le 13 avril, le journaliste Jérôme Bermyn du Supplément expliquait face à un Jean-Vincent Placé très remonté que le sénateur ne s'était toujours pas acquitté de la totalité de la somme dont il était redevable. Pour appuyer son propos, le journaliste a interrogé Michèle Sabban, la vice-présidente PS du Conseil régional d'Ile-de-France, qui a déclaré par téléphone : "D'après ce qu'on m'a indiqué, il en aurait payé 7 000." Une déclaration qui a fait bondir Jean-Vincent Placé, lequel a menacé de quitter le plateau. Le Supplément a d'ailleurs choisi de montrer les images - pourtant off - de la dispute entre l'animatrice Maïtena Biraben et l'homme politique.

De plus, comme il l'avait indiqué sur son compte Twitter personnel, Jean-Vincent Placé a décidé de porter plainte contre X pour diffamation afin de "solder les mensonges de Michèle Sabban" après la diffusion du reportage incriminé. Contacté par nos confrères du Parisien, le sénateur Vert a confirmé ses intentions mardi 15 avril. "Oui, je porte plainte pour diffamation. Mon avocat a tous les documents prouvant que j'ai payé : courrier, chèques et récépissés Trésor public", a-t-il indiqué, bien décidé à prouver sa bonne foi. Toujours selon Le Parisien, Michèle Sabban n'a pour l'instant pas souhaité répondre à leurs sollicitations.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image