Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Donald Trump : Sa fille Ivanka boycottée ? Il crie à "l'injustice"

Donald Trump : Sa fille Ivanka boycottée ? Il crie à "l'injustice"
Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Piqué au vif.

Aucun des enfants de Donald Trump n'est épargné, pas même sa fille aînée, Ivanka Trump. Baignant dans le monde des affaires depuis toute petite, l'ex-mannequin de 35 ans a suivi les pas de son père en lançant sa propre marque de vêtements. À la suite à l'élection de Donald Trump en tant que 45e président des États-Unis, et face aux premières mesures très controversées qu'il a prises, une célèbre enseigne de luxe a décidé de ne plus collaborer avec Ivanka. Nordstrom ne commercialise donc plus les produits de la fille du président. Un coup dure pour les affaires de la jolie blonde et une décision qui ne plaît pas à son papa...

Parce qu'il n'est pas du genre à faire dans la demi-mesure, le nouveau locataire de la Maison Blanche s'est emparé de son compte Twitter pour exprimer son mécontentement, se moquant de créer un possible conflit d'intérêts. "Ma fille Ivanka a été traitée de manière si injuste par Nordstrom. C'est une personne incroyable qui me pousse toujours à faire le bon choix. Terrible !", a-t-il partagé sur son compte Twitter.

De son côté, Nordstrom nie toute dimension politique et assure avoir pris cette décision sur le seul critère de la "performance". "Au cours de l'année passée, spécialement au cours du second semestre 2016, les ventes de la marque ont régulièrement décliné au point que cela ne faisait plus sens économiquement de continuer pour le moment", a déclaré une porte-parole du groupe le 7 février.

La Maison Blanche a toutefois défendu une toute autre lecture. "Il y a très clairement des tentatives pour salir le nom (d'Ivanka Trump) en raison de mesures précises prises par son père", a accusé le porte-parole de la présidence, Sean Spicer, lors de son briefing quotidien, jugeant la décision de Nordstrom "inacceptable".

À peine son père a-t-il pris ses quartiers à la Maison Blanche qu'Ivanka Trump s'est positionnée comme une figure incontournable, imposant une volonté non dissimulée d'incarner une fille de président modèle. La jeune maman ne cesse de partager sur sa page Instagram des photos et des vidéos de famille attendrissantes la mettant en scène avec ses enfants à Washington.

Dernier post en date à avoir fait le buzz, un cliché la montrant en pleine conversation téléphonique, et en talons aiguilles, dans les couloirs de la Maison Blanche, tout en tenant son petit dernier, l'adorable Theodore, 10 mois, dans ses bras. Une façon de prouver qu'elle allie à la perfection vie professionnelle et vie personnelle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image