Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elizabeth II : La famille royale raciste ? Son portrait retiré à Oxford...

17 photos
Voir 17 photos
Elizabeth II : La famille royale raciste ? Son portrait retiré à Oxford...
Le mercredi 9 juin 2021, plusieurs étudiants de l'université britannique d'Oxford ont soulevé une polémique chez les royalistes et les conservateurs en retirant un portrait de la reine Elizabeth II d'une salle commune, en évoquant le colonialisme.

L'explosion du mouvement Black Lives Matter pousse des pays entiers à l'introspection. C'est le cas du Royaume-Uni et ses nombreuses anciennes colonies. Un passé de traite négrière, de pillages et de réduction des peuples très compromettant pour la Couronne britannique, qui fait actuellement face à des accusations de racisme portées par le prince Harry et Meghan Markle.

Avec bientôt 70 années de règne, la reine Elizabeth II représente à elle seule la fin progressive de l'influence du Royaume-Uni sur les pays du Commonwealth (Afrique du Sud, Bangladesh, Belize, Cameroun, Ghana, Jamaïque, Kenya, Nigeria, Rwanda, Sri Lanka...) et le vestige d'une époque révolue, mais toutefois récente, aux pratiques racistes et irrespectueuses. C'est pour cette raison qu'un portrait d'Elizabeth II a été enlevé de la grande salle commune de l'université d'Oxford.

Comme l'a appris The Times dans son édition du mercredi 9 juin 2021, les membres du comité de la salle commune du Magdalen Collen de l'université d'Oxford ont voté en faveur du retrait du tableau de la reine. "Pour certains étudiants, les représentations de la monarque et de la monarchie britannique représentent l'histoire coloniale récente", mentionne le compte-rendu de réunion du comité. Pour la direction de l'université prestigieuse - visitée seulement par le prince William et le prince Charles ces vingt dernières années -, il s'agissait de rétablir un lieu neutre et sain pour tous les étudiants.

Le président de la Middle Common room (MCR) Matthew Katzman a expliqué que la décision du retrait du tableau "a été prise après une discussion sur le but d'un tel espace, et il a été décidé que la salle devrait être un lieu accueillant et neutre pour tous les membres". "Aucune position n'a été prise sur la reine ou la famille royale – la conclusion était simplement qu'il y avait de meilleurs endroits pour accrocher cette image", a-t-il assuré.

Dinah Rose, la présidente du Magdalen Collenge, a défendu les droits des étudiants en rappelant l'importance de la "liberté d'expression" et du "débat politique" au sein des universités. "Être étudiant signifie plus qu'étudier. Il s'agit d'explorer et de débattre de différentes idées. Parfois, cela consiste à provoquer la génération plus âgée. On dirait que ce n'est pas très difficile à faire ces jours-ci", a tweeté la présidente mardi soir. Elle ne croyait pas si bien dire.

La nouvelle a fait la Une des publications les plus conservatrices et royalistes. Le ministre de l'Éducation Gavin Williamson a jugé "absurde" la décision des étudiants. "Comment osent-ils!" s'est indigné le tabloïd The Daily express en référence aux étudiants. La reine est devenue "la plus récente victime de la cancel culture", a déploré le quotidien conservateur The Telegraph.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image