Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emma Daumas victime des petites moqueries de sa fille de 8 ans : "Oh, trop la honte !" (EXCLU)

On connaît la chanteuse, la rockeuse, la belle âme artistique. Mais en ce qui concerne son rôle de maman, Emma Daumas est extrêmement discrète. Alors qu'elle sort son nouvel album "L'art des naufrages" le 22 janvier 2021, elle a accepté d'en dire un peu plus sur sa nouvelle vie, entourée de ses deux enfants.

Purepeople : Tu évoques la transmission, la maternité dans "Les jeunes filles en fleurs", le premier extrait de ton album. Est-ce que tes enfants t'ont influencée ?

Emma Daumas : C'est un album qui témoigne d'un passage de l'état de jeune fille à celui de femme. Pour effectuer ce passage, il y a eu tout un tas d'étapes dans ma vie. Celle de la maternité a été très importante pour moi parce que ça change tout. On devient d'un coup très responsable de la vie de quelqu'un d'autre. On se pose des questions sur l'éducation. C'est un gros challenge. Je prends tout ça très au sérieux. J'essaye de trouver un véritable équilibre avec mes créations, mais ma vie de mère passe avant toute chose. Est-ce que mes enfants influencent mon travail ? J'ai écrit Nouveau monde après la naissance de ma fille et je l'ai créée sur scène alors que j'étais enceinte de mon fils. C'était une jolie coïncidence...

Tu es très discrète à propos ta vie de maman. Pourquoi camoufles-tu le visage de tes enfants sur Instagram ?

Je les protège parce que je pense que n'importe quel parent devrait le faire sur les réseaux sociaux. On n'est peut-être passez assez informé à ce propos mais ils méritent cette protection. Il n'y a pas que des gens bien ni bien intentionnés qui traînent. Et puis, dû à ma médiatisation, j'ai envie de leur laisser la possibilité de se montrer ou pas. Ils sont trop jeunes. Si ils décident d'avoir une vie publique, ce sera un choix personnel. Je ne pense pas que ce soit un cadeau d'être vu comme "fils" ou "fille de". Je les pousserai à la plus grande indépendance.

Il paraît que tu regardes les vidéos de la Star Academy avec ta fille. Elle en pense quoi ?

Les vidéos sont disponibles sur Youtube. Elles ressortent tout le temps. De toute façon, les gens lui en parlent à l'école, donc elle est alertée là-dessus. C'est à la fois un monde un peu fascinant pour elle, la télé, les stars... et puis j'aime bien, elle se fout un peu de ma gueule. "Oh trop la honte", "Oh non, tu dansais comme ça". Elle va avoir 8 ans, elle est à l'âge où elle a honte de sa mère. Elle est très mature pour son âge, alors elle y va !

Tu lui souhaiterais une telle expérience ?

Je pense que les productions sont passées à autre chose et que les gens aussi. Je trouve ça bien que la Star Academy reste dans la nostalgie. Chacun doit faire sa propre expérience. Si un de mes enfants a envie de poursuivre ce genre d'aventure, je ne pourrais que l'accompagner. Je ne peux pas leur interdire ce que moi j'ai vécu, ce que j'ai fait. À chacun sa façon de le vivre. Je serais là pour entourer et conseiller. De manière générale, je travaille avec eux sur les notions de sincérité, d'authenticité, de gentillesse et de bienveillance...

Emma Daumas, "Les jeunes filles en fleurs". Le 6 novembre 2020.

Propos recueillis par Yohann Turi. Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image