Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Graham Dickinson : Le Canadien se tue en Chine, énième victime du wingsuit

Graham Dickinson : Le Canadien se tue en Chine, énième victime du wingsuit
Par Guillaume J.
Graham Dickinson, athlète professionnel canadien de 28 ans, s'est tué en Chine en janvier 2017 lors d'un vol en wingsuit. Photo de son compte Instagram officiel.
9 photos
Lancer le diaporama
Graham Dickinson, athlète professionnel canadien de 28 ans, s'est tué en Chine en janvier 2017 lors d'un vol en wingsuit. Photo de son compte Instagram officiel.
Après 37 décès en 2016, le compteur tourne tristement en 2017...

La folie des grandeurs, la passion jusqu'à la mort... Alors qu'on déplorait il y a quelques jours le décès accidentel à Lyon d'un jeune mordu de l'Urbex (alliant exploration urbaine de lieux difficiles d'accès et photographie), la série noire du wingsuit continue. Déjà sévèrement endeuillée en 2016, la discipline extrême a perdu une de ses figures très en vue : le Canadien Graham Dickinson s'est tué lors d'un vol d'entraînement en Chine, selon une annonce faite par l'agence de presse Chine nouvelle et relayée par l'AFP.

Alertés par la personne qui l'hébergeait, inquiète de ne pas le voir revenir, les secours ont découvert le corps de l'athlète professionnel de 28 ans sur une falaise du Parc national forestier du mont Tianmen, à Zhangjiajie (centre), spot prisé par les adeptes du vol en wingsuit pour ses impressionnants piliers de grès. C'est d'ailleurs là que le Hongrois Victor Kovats avait lui-même trouvé la mort dans les mêmes circonstances en 2013.

L'accident morel de Graham Dickinson, qui totalisait plus de 2 250 sauts en base jump selon le site internet de la World Wingsuit League, vient rappeler qu'être chevronné n'évite pas le danger et devrait attiser à nouveau les débats sur la mortalité de la discipline.

Sur son compte Instagram, où près de 16 000 abonnés suivaient ses grandioses aventures aériennes ("La beauté est dans les yeux de celui qui observe", philosophait-il il y a deux semaines, déjà en Chine), les messages de tristesse et de condoléances affluent. Graham aimait la vie, aimait son chien et aimait voler. Il vivait pour explorer. La légende de la dernière image publiée par Graham, il y a trois jours, résonne comme une épitaphe : "Tout ce que j'ai toujours voulu et tout ce dont j'ai toujours eu besoin est juste là, dans cette photo."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image