Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Jérémy Chatelain : Son étrange retour dans Le Grand 8 met Stromae mal à l'aise

Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
6 photos
Lancer le diaporama

Alors que le 2 septembre, l'émission Le Grand 8 de D8 effectuait sa rentrée avec des invités prestigieux tels que Channing Tatum, Jamie Foxx ou encore la créatrice de mode Zahia, ce mercredi 3 février, c'était la première de Jérémy Chatelain dans l'émission.

L'ex-candidat de la Star Academy 2, version TF1, rejoint en effet l'équipe féminine de ce talk-show qui réunit Laurence Ferrari, Audrey Pulvar, Hapsatou Sy, Roselyne Bachelot et Elizabeth Bost, afin de présenter une chronique hebdomadaire baptisée In & Out dans laquelle le brun de 28 ans s'est intéressé cette semaine aux Français qui réussissent aux États-Unis.

Place d'abord aux présentations. Si Laurence Ferrari a hésité une petite seconde avant de retrouver le nom de sa nouvelle recrue, la journaliste, qui officie également sur i-Télé, a ensuite jugé bon de présenter le jeune chroniqueur qui s'est métamorphosé physiquement depuis l'époque où il était élève au château de Dammaries-les-Lys : "On t'a découvert dans la Star Academy, mais depuis, évidemment, tu es tout autre chose, un producteur musical. Tu as produit notamment l'album d'Oxmo Puccino et tu es DJ dans des clubs branchés." Voilà donc pour les présentations officielles.

Survolté et stressé, le chanteur et ex-compagnon d'Alizée – laquelle est au casting de la nouvelle édition de Danse avec les stars –, avec qui il a eu une fille, Annily (8 ans), est entré immédiatement dans le vif du sujet : "Moi, je voulais vous parler de la France qui bounce, la France qui bouge...", "Qui bounce ?", l'ont interrogé les coanimatrices, avant que l'amusante Roselyne Bachelot, pourtant assise juste à côté de lui, lance à voix haute : "J'avais compris 'qui bande' !"

Les débuts du chroniqueur, qui se sont faits face à un Stromae un peu décontenancé, démarraient donc sous le trait de l'humour. Cependant, au fur et à mesure que les secondes défilaient, Jérémy Chatelain, qui a osé des phrases cultes du type "Maurice Chevalier, ça défonce, il a fait les chansons des Aristochats", ou encore "La classe française est hyper là à l'international", était de moins en moins à l'aise, voire un peu perdu. Comme quand il a évoqué les Daft Punk, en décrivant leur musique comme une mélodie qui donne l'impression d'être "dans un dancing à New York City en 1978". Remarque qu'Audrey Pulvar n'a pas hésité à le tacler un peu en lui rappelant qu'en 1978, il n'était pas né.

Mais qu'à cela ne tienne, Jérémy Chatelain s'accroche et commet une nouvelle erreur en parlant du rappeur américain, A$ap Rocky : "Bon, vous ne connaissez pas A$ap Rocky." (Sympa pour le public.) "Quand vous connaissez pas comme ça, mesdames, je vais faire un petit potin potin, Félix Potin"... et de présenter le rappeur en question comme le "nouveau boyfriend de Rihanna". Seul hic, il s'agit d'une info erronée puisque A$ap Rocky n'est en aucun cas le petit ami de la princesse de la Barbade et qu'il file même des jours heureux avec le top Chanel Iman.

Stress, vocabulaire (trop ?) jeune et répétitions à outrance du mot "défonce", Jérémy Chatelain est quelque peu en décalage avec le reste de l'émission. On met tout ça sur le compte du stress de la première, rendez-vous la semaine prochaine !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image