Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton : Des boucles d'oreilles de Lady Di pour parfaire sa panoplie

Le prince William a décidé d'offrir à son épouse Catherine des boucles d'oreilles fétiches de sa mère, la regrettée Lady Di. Kate ne s'est pas priée pour les porter à Wimbledon et lors de leur Royal Tour 2011 en Amérique du Nord.
12 photos
Lancer le diaporama
Le prince William a décidé d'offrir à son épouse Catherine des boucles d'oreilles fétiches de sa mère, la regrettée Lady Di. Kate ne s'est pas priée pour les porter à Wimbledon et lors de leur Royal Tour 2011 en Amérique du Nord.

L'esprit de la princesse Diana est dans l'air, il contribue même à l'éclat de Kate Middleton, épouse du fils aîné de feue Lady Di. Alors que le prince William et son épouse Catherine ont mis à profit leurs moments de répit, au retour de leur première visite officielle à l'étranger ovationnée en Amérique du Nord, pour préparer leur emménagement à Kensington Palace, où les princes William et Harry ont grandi auprès de leur défunte mère, la boîte à bijoux de la duchesse de Cambridge se remplit d'effets ayant appartenu à cette dernière.

Au doigt de la bien-aimée du prince William, la bague de fiançailles ornée d'un saphir et sertie de diamants de 19 carats que le prince Charles avait offerte près de trente ans plus tôt à Diana Spencer fait toujours autant d'effet. L'héritage s'intensifie, la bague étant désormais appariée à des boucles d'oreilles que porta Lady Diana et que son fils le prince William a choisi d'offrir à sa belle.

Egalement travaillés à partir d'un sertissage de diamants autour d'un gros saphir, les bijoux sont apparus pour la première fois aux ravissants lobes de Kate lorsque le couple princier s'est déplacé à Wimbledon fin juin pour y suivre depuis la loge royale le match d'Andy Murray. Ils ont également scintillé régulièrement lors de sa visite en Amérique du Nord avec William, qui souhaite par là convier encore un peu plus l'âme de sa défunte mère comme sainte-patronne de leur union. La duchesse de Cambridge s'est tout juste permise de faire retravailler les clous en forme de goutte pour les accomoder à son goût, sans dénaturer ces bijoux fétiches de la regrettée Diana, qui les arbora à maintes reprises en apparition officielle dans les années 1980 et 1990.

Voilà qui devrait encore plus attiser la fièvre des "comparateurs", qui n'ont pas manqué de relever les fois où le style de Kate rejoignait, lors de son Royal Tour au Canada trente ans après elle, celui de Diana. Un petit jeu toutefois plus consensuel que celui qui consiste à faire revivre la magie du mariage du siècle du 29 avril 2011, puisque, en découvrant une mariée étêtée, la duchesse de Cambridge et la reine Elizabeth II elle-même se sont montrées choquées par le tableau... Sauf en France, on ne coupe pas la tête des royaux, voyons, quelle horreur !

D'après le Daily Mail, le prince William et la duchesse de Catherine de Cambridge en serait encore à choisir quels appartements ils occuperont au Palais de Kensington, leur quartier général à Londres tandis que la ferme qu'ils louent sur l'île d'Anglesey demeure leur résidence principale. Après avoir passé quelques nuits à Kensington, plus tôt dans le mois, ils se destineraient à investir l'appartement 1a, un cossu sweet home de 19 pièces où vécut la princesse Margaret, plutôt que les appartements 8 et 9 qui furent occupés par Charles et Diana. Héritage, oui ; mimétisme, non.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Laetitia Milot en larmes dans "50 Min Inside" sur TF1 le 20 juillet 2019. Elle a évoqué son combat contre l'endométriose et sa fille Lyana née en mai 2018.
Sandra Sisley lors d'une soirée chez Richard et Laurie Stark à Saint-Barthélemy le 18 juillet 2019.
Sandra Sisley lors d'une soirée chez Richard et Laurie Stark à Saint-Barthélemy le 18 juillet 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel