Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton et William : De premières photos volées de Charlotte publiées...

15 photos
Lancer le diaporama
Baptême de la princesse Charlotte de Cambridge, fille du prince William et de Kate Middleton, le 5 juillet 2015 à Sandringham.
Pourtant bien senti, le coup de semonce du duc et de la duchesse de Cambridge en réponse au harcèlement dont leur fils le prince George fait l'objet n'a de toute évidence pas été suffisamment dissuasif...

La propriété provinciale d'Anmer Hall sera-t-elle donc la seule forteresse imprenable où le duc et la duchesse de Cambridge pourront se retrancher avec leurs enfants le prince George et la princesse Charlotte ? Un mois et demi seulement après le coup de sang du couple princier, qui avait publié en août une longue lettre ouverte alarmiste suite à diverses intrusions de photographes dans l'environnement privé du petit George (2 ans), le message, pourtant musclé et très médiatisé, semble n'avoir pas été entendu par tout le monde : une revue australienne n'a pas hésité à publier dernièrement des photos volées de la princesse Charlotte et son grand frère.

La publication en question, Woman's Day, qui n'en est pas à sa première exclusivité douteuse, s'est en effet risquée à faire paraître les premières photos volées de la princesse Charlotte de Cambridge, âgée de bientôt 5 mois, dont les seules images officielles à ce jour ont été réalisées à l'occasion de sa naissance, puis de son baptême. "Sortie spéciale avec le prince George", annonce le tabloïd. Sur les images diffusées en exclusivité mondiale, que Purepeople se refuse à relayer par égard pour la volonté expresse - maintes fois réitérée - du duc et de la duchesse de protéger la vie privée de leurs enfants, on peut voir la fillette potelée dans les bras de sa nourrice espagnole, Maria Teresa Turrion Borrallo, avec le prince George à ses côtés et derrière des agents de protection : la scène se déroule en extérieur dans la résidence familiale officielle du palais de Kensington, à Londres, tandis qu'un hélicoptère amenant leur grand-tante la princesse Anne se pose.

Au coeur de la trêve estivale, bien avant leur retour évidemment médiatisé à leurs activités officielles, William et Kate, qui se refusent de voir grandir leurs enfants coupés du monde et abrités derrière des murs, avaient initié un débat en s'insurgeant contre les tactiques dangereuses visant à réaliser des images de leur fils le prince George : "Nous sommes conscients, faisaient-ils savoir, que bien des gens qui lisent et apprécient ces publications qui jugulent le commerce de photos non autorisées d'enfants ignorent les circonstances inacceptables derrière ces photos souvent charmantes. L'utilisation de ces photos est généralement assortie d'un langage positif et fun, qui parle d'images "mignonnes", "adorables"... Il nous semble que les lecteurs ont le droit de savoir les tactiques déployées pour les obtenir."

En Australie, l'engouement autour des Cambridge a gagné en ferveur à la faveur de leur tournée officielle avec le prince George au printemps 2014. Quelques semaines plus tard, un autre tabloïd aussie, New Idea, n'hésitait pas à "annoncer", bien avant que ce soit en réalité le cas, la seconde grossesse de la duchesse Catherine, d'après les confidences plus que douteuses d'une ancienne copine d'école auto-proclamée de l'intéressée. Ils ont également été eux-mêmes victimes de photos volées à de nombreuses reprises, dont une affaire fameusement portée devant la justice.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel